Le Premier ministre Harper prononce une allocution à l'inauguration de la mosquée Baitun Nur

Calgary (Alberta)
5 juillet 2008

Merci beaucoup. 

Je vous remercie de votre accueil chaleureux. Merci, Naseem, de votre aimable présentation. Bon matin, bonjour. Tout d’abord, mes plus cordiales salutations à Sa Sainteté le Kaliphe. Bon retour au Canada. J’ai gardé de très bons souvenirs de notre première rencontre à Toronto en 2005. Il est extraordinaire que vous puissiez être parmi nous à l’occasion des célébrations du centenaire du Kaliphe Ahmadie.

Je salue également mes collègues des deux Chambres, Art Hanger, le député de cette circonscription; Rahim Jaffer, Deepak Obhrai et le sénateur Bert Brown, Alexa McDonough et Stéphane Dion, le chef de l’opposition. Bienvenue aux députés des différentes législature provinciales ainsi qu’au ministre Stevens, qui représente le gouvernement de l’Alberta.

Je salue également monsieur le maire Bronconnier, madame la conseillère municipale Colley-Urquhart et les autres membres des conseils municipaux et évidemment tous les distingués visiteurs.

Amis Canadiens, je veux commencer par remercier Sa Sainteté de m’avoir invité à prendre part à l’inauguration de cette magnifique mosquée. C’est la plus grande du Canada et un ajout spectaculaire à la collection grandissante des trésors architecturaux de Calgary.

On se doit de féliciter la communauté musulmane ahmadie non seulement pour cette magnifique mosquée ici à Calgary, mais aussi pour sa contribution à la paix, à la tolérance et à l'harmonie au Canada et partout au monde.

Je félicite la communauté ahmadie de Calgary et de tout le Canada, relativement petite et composée en majorité d’immigrants récemment arrivés, pour la réussite de ce projet qui démontre la foi et la solidarité de la communauté ahmadie au Canada. En effet, d’autres projets de mosquées ont déjà été amorcés à Saskatoon, Brampton et Vancouver. Cette communauté est vraiment florissante ici au Canada. 

Mais, Mesdames et Messieurs, cela n’a rien de surprenant pour ceux qui connaissent cette communauté. Partout au monde, les Ahmadis sont reconnus pour leur amour de la paix, leur immense solidarité et leur soumission à la volonté de Dieu, soit les véritables fondements de l’islam.

Les Ahmadis sont également reconnus pour leur travail de collaboration au service des intérêts supérieurs de la société, par le biais d’initiatives d’aide communautaire, de santé et d’éducation ainsi que par l’érection de mosquées comme celle-ci. Quel que soit le pays où ils élisent domicile, on sait que les Ahmadis contribuent avec enthousiasme à l’ensemble de la société et qu’ils cohabitent en harmonie avec des citoyens de toute identité religieuse, linguistique ou culturelle. Ces caractéristiques donnent carrément sa place à la communauté musulmane ahmadie au sein de la société canadienne, ce qui constitue un excellent exemple de ce que notre gouvernement veut dire lorsqu’il parle de multiculturalisme. Il ne s’agit pas seulement de reconnaître nos différences, mais aussi d’avoir des interactions, d’apprendre les uns des autres et de bâtir ensemble un Canada fort et uni.

Nous sommes fiers de vivre dans un pays qui accueille les nombreuses cultures et religions du monde entier. Pour notre gouvernement, la diversité est l’un des atouts les plus précieux du Canada, et nous avons à cœur de renforcer à la fois le multiculturalisme et l’unité nationale. La communauté ahmadie a connu la persécution et la discrimination fondée sur la religion, c’est pourquoi elle comprend parfaitement que la défense de la liberté de religion est un élément essentiel à la paix et à la stabilité, au Canada comme partout au monde.

Notre gouvernement est un ardent défenseur de ce droit, et nous condamnons toute tentative d’empêcher la libre pratique religieuse. À cet égard, Sa Sainteté, un brave défenseur de la liberté religieuse et de la paix, a trouvé un allié dans notre gouvernement. Nous félicitons tout particulièrement le Khalife pour avoir dénoncé les individus qui pervertissent la foi en l’invoquant pour justifier la violence. Quelle que soit l’image que l’on se fait de Dieu, il ne faut pas tuer en son nom. Tous les Calgariens, Albertains et Canadiens peuvent voir dans cette mosquée le vrai visage bienveillant de l’islam ainsi que de ses fidèles. Ils constateront votre amour du Canada et votre patriotisme, et ils verront que vous, les Ahmadis, avez adopté le Canada, et que le Canada vous a adopté.

La splendide mosquée Baitun Nur montre que vous avez bâti une communauté florissante dans cette ville dynamique et que vous avez pris la place qui vous revient dans notre grand pays. Félicitations, et que Dieu vous bénisse.