Le Président Obama et le Premier ministre Harper promettent de conjuguer leurs efforts pour amorcer la reprise économique nord-américaine

Les leaders nouent un Dialogue sur l’énergie propre et discutent de questions de sécurité mondiale
 
Ottawa (Ontario)
19 février 2009

Le Président Barack Obama et le Premier ministre Stephen Harper ont convenu aujourd’hui que les États-Unis et le Canada prendront des mesures pour amorcer la reprise économique et renforcer le système financier international, et lutter ainsi contre la récession économique mondiale. 

« J’apprécie notre partenariat stratégique avec le Canada et je me réjouis à la perspective de collaborer étroitement avec le Premier ministre pour faire face à la récession économique mondiale et créer des emplois, pour protéger notre environnement en faisant la promotion de technologies propres et pour atteindre nos objectifs face aux défis que présente la sécurité internationale, a déclaré le Président. »

« Le Président et moi convenons que nos deux pays doivent prendre des mesures immédiates pour rétablir la croissance économique en réduisant les impôts, en facilitant l’accès au crédit et en effectuant de généreuses dépenses propices à la croissance. Nous avons également convenu de renforcer la coopération dans les domaines de la protection environnementale et de la sécurité mondiale, a déclaré de son côté le Premier ministre. »

RÉTABLIR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET CRÉER DES EMPLOIS

Le Président et le Premier ministre ont discuté de leurs plans respectifs de reprise économique et de la priorité qu’ils accordent au maintien et à la création d’emplois. Ils ont discuté également des défis communs qu’ils doivent relever, dont la restructuration du secteur nord-américain de l’automobile.

Ils se sont en outre dits prêts à élaborer, au sein des instances du G-8 et du G-20, des mesures efficaces face à la crise économique mondiale. Les États-Unis et le Canada collaboreront ainsi étroitement pour faire en sorte que le sommet du G-20 d’avril contribue à rétablir la confiance dans les marchés financiers.

Ils ont finalement enjoint leurs principaux responsables de se réunir sans tarder pour élaborer des stratégies de renforcement de la sécurité collective en Amérique du Nord, et notamment pour réexaminer la gestion de la frontière canado-américaine.
           
ACTION DANS LES DOSSIERS DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET DE LA SÉCURITÉ ÉNERGÉTIQUE

Faisant remarquer la longue et productive coopération bilatérale dans la protection de l’environnement et dans les échanges et les technologies énergétiques, le Président et le Premier ministre ont convenu que la protection environnementale et l’énergie propre sont inextricablement liées, et ont annoncé des plans de coopération visant à bâtir une nouvelle économie énergétique, comme élément clé d’une reprise globale et des mesures de réinvestissement.

Les leaders ont discuté des moyens pratiques que les États-Unis et le Canada pourraient prendre pour encourager le développement de technologies propres susceptibles de réduire les gaz à effet de serre et de lutter contre les changements climatiques. Ils ont établi un mécanisme de dialogue bilatéral de haut niveau sur les énergies propres qui portera sur plusieurs thèmes scientifiques et technologiques cruciaux, notamment : 

- l’élargissement de la recherche et du développement en matière d’énergie propre;
- l’élaboration et le déploiement de technologies énergétiques propres;
- la mise au point d’un système de distribution d’électricité propre et d’origine renouvelable.

Des responsables canadiens et américains se rencontreront au cours des prochaines semaines pour amorcer le Dialogue sur l’énergie propre.

RELEVER LES DÉFIS DE LA SÉCURITÉ INTERNATIONALE

Le Président et le Premier ministre ont convenu de l’importance d’une étroite coopération entre les États-Unis et le Canada dans un certain nombre de dossiers clés, surtout celui de l’Afghanistan, qui est pour les deux pays la priorité absolue et sera un des points centraux de l’ordre du jour du prochain sommet de l’OTAN. Les leaders se sont en outre entendus pour collaborer étroitement dans les Amériques, notamment en favorisant un dialogue efficace et des résultats significatifs au prochain Sommet des Amériques, en avril.
       
Nos ministres des Affaires étrangères se rencontreront à Washington la semaine prochaine et ceux de la Défense, la semaine suivante, afin d’engager un dialogue soutenu sur ces points et autres défis internationaux clés.

Vidéo

  • Loading Video...