Le PM annonce le lancement de négociations commerciales avec le Maroc

Le gouvernement Harper s’emploie à créer de nouveaux emplois et de la croissance économique en ouvrant de nouveaux marchés pour les agriculteurs et les entreprises du Canada
 
Rabat (Maroc)
27 janvier 2011

Le Premier ministre Stephen Harper et le premier ministre du Maroc, Abbas El Fassi, ont annoncé aujourd’hui que les deux pays entameront des négociations en vue d’un accord de libre-échange. L’annonce a été faite à l’occasion d’une visite de travail du Premier ministre Harper au Maroc. Le Premier ministre était accompagné par Peter Van Loan, ministre du Commerce international, et Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture. 

« L’économie demeure la priorité numéro un de notre gouvernement, a déclaré le Premier ministre Harper. Un accord de libre-échange avec le Maroc serait le premier accord du genre conclu par le Canada avec un pays du continent africain, et un autre exemple des efforts déployés par notre gouvernement pour créer des emplois et de la croissance économique par la libéralisation du commerce. »

Le Canada et le Maroc entretiennent déjà une relation dynamique assortie de liens linguistiques et culturels étroits. Un accord de libre-échange Canada-Maroc enrichirait non seulement cette relation, mais ouvrirait de nouveaux marchés, stimulerait la croissance économique et créerait des emplois tout en aidant nos agriculteurs et nos entreprises à faire face à la concurrence mondiale.
 
Les entreprises canadiennes ont désigné le Maroc comme un marché prioritaire pour un accord de libre-échange. Le gouvernement Harper continuera à mobiliser toutes les parties intéressées pour faire en sorte que leurs intérêts et leurs préoccupations soient pris en considération tout au long des négociations.

Vidéo