Le PM renouvelle son soutien à l’égard de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer

 
Toronto (Ontario)
10 mars 2011

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui l’intention du gouvernement de renouveler son soutien à l’égard du Partenariat canadien contre le cancer. Le Premier ministre Harper a fait cette annonce en compagnie de Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, lors d’une visite du MaRS Discovery District, à Toronto. 

« Chaque année, des millions de Canadiens sont touchés par le cancer, soit parce qu’ils sont atteints de cette maladie dévastatrice, ou bien parce qu’ils doivent apporter un soutien à un membre de leur famille, à un ami ou à un voisin qui l’est, a déclaré le Premier ministre Harper. Le financement annoncé aujourd’hui s’inscrit dans l’engagement de notre gouvernement de garder les Canadiens et leurs familles en santé, d’aider les médecins à dépister le cancer plus tôt et de donner aux travailleurs de la santé, aux groupes de soutien et aux survivants les moyens dont ils ont besoin pour lutter contre le cancer. »

En novembre 2006, le gouvernement a annoncé la création du Partenariat canadien contre le cancer, un organisme indépendant à but non lucratif dont le mandat est de protéger la vie des Canadiens contre cette terrible maladie. La Stratégie canadienne de lutte contre le cancer a été mise au point en collaboration avec plus de 700 survivants et experts du cancer. 

Aujourd’hui, le gouvernement a fait part de son intention de renouveler son financement accordé au Partenariat pour une période de cinq ans, de 2012 à 2017, afin qu’il puisse continuer son précieux travail, qui consiste à réduire le nombre de nouveaux cas de cancer parmi la population canadienne, à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer et à augmenter les chances des Canadiens de survivre à un cancer.

« Comme je l’ai dit en 2006, les professionnels de la santé au pays et à l’étranger remportent chaque jour de petites victoires dans la longue lutte contre le cancer, a fait remarquer le Premier ministre Harper. Nous réalisons des progrès au chapitre de la prévention, du diagnostic, du traitement et de l’espoir. De plus, en suivant attentivement nos progrès, le Partenariat nous guide vers la découverte d’un remède contre cette maladie. »