Le PM annonce de l’aide supplémentaire pour réparer les séquelles de l’accident nucléaire de 1986 à Tchernobyl

 
Deauville (France)
26 mai 2011

En reconnaissance du 25e anniversaire de l’accident survenu à Tchernobyl, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui que le Canada soutiendra les efforts internationaux visant à achever les travaux de sécurité et de stabilisation entrepris à la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine. Ce soutien cadre avec les importants engagements pris par les leaders du G8 lors du sommet de Muskoka en 2010 et contribuera au confinement permanent du site du réacteur endommagé.

« Notre gouvernement reste déterminé à aider les Ukrainiens à faire face aux séquelles de l’accident nucléaire survenu à Tchernobyl, a déclaré le Premier ministre. Il convient, en ce 25e anniversaire de cette tragédie, de se joindre à la communauté internationale pour clore ce triste chapitre une fois pour toutes. »

La contribution du Canada aux efforts de confinement à Tchernobyl continue d’aider les Ukrainiens et les peuples voisins à faire face aux terribles conséquences de l’accident survenu à Tchernobyl en 1986.

Le Canada apportera sa contribution par l’intermédiaire de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, qui gère deux fonds internationaux utilisés pour relever les défis de restauration.

La contribution du Canada sera tirée du Programme de partenariat mondial du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. Ce programme a permis de relever des défis liés aux armes de destruction massive et aux matières connexes, y compris des efforts pour sécuriser et éliminer en toute sécurité des matières nucléaires, radiologiques, chimiques et biologiques vulnérables.