Le PM souligne le 100e du temple gur-sikh

Abbotsford (Colombie-Britannique)
28 août 2011

Bonjour Mesdames et Messieurs.

Vahiguru ji ka Khalsa, Vahiguru ji ki Fateh.

Merci pour cette présentation, monsieur le ministre Fast. J’aimerais aussi vous remercier, devant vos électeurs ici à Abbotsford, du travail remarquable que vous accomplissez, non seulement en tant que député d’Abbotsford, mais aussi en tant que ministre du Commerce international.

Mes salutations aussi à la Première ministre Christy Clark, au maire George Peary, à tous les représentants des gouvernements provinciaux et des administrations municipales ainsi qu’à tous mes collègues parlementaires ici présents : James Moore, John Duncan, Tim Uppal, Nina Grewal, Randy Kamp, Mark Warawa, Ron Cannan et Devinder Shory.

Tout d’abord, je remercie la société Khalsa Diwan et son président Kabul Hundal de m’avoir invité à cet événement historique. Et j’aimerais féliciter la société et tous ceux qui, au cours des 100 dernière années, se sont chargés de la  préservation, de la restauration et de la gestion du célèbre gurdwara canadien.

Le 100e anniversaire du temple gur-sikh est l’occasion de se souvenir des valeureux pionniers provenant du Punjab qui ont bâti ce lieu sacré et de souligner les énormes contributions que des générations d’immigrants sikhs et leurs descendants ont apportées à notre grand pays.

Il s’agit aussi d’un moment de réflexion sur les nombreuses difficultés que les membres de la communauté sikhe ont dû surmonter pour devenir des partenaires à part entière de la société canadienne.

Ce lieu historique national, le plus ancien temple sikh en Amérique du Nord, en dit long sur le rôle particulier que joue le Canada dans le monde en tant que sanctuaire et terre d’opportunités pour les immigrants de partout dans le monde.

Mais la communauté sikhe est bien consciente de la cruauté subie par les premiers immigrants indo-canadiens dans ce pays. À l’aube du XXe siècle, même quand de vaillants travailleurs sikhs, comme les bûcherons qui ont construit ce temple en donnant de leur temps, se démarquaient dans les industries forestière, minière, agricole et ferroviaire et dans le secteur de la construction, la communauté sikhe était victime de discrimination au chapitre de l’immigration, du travail et de la citoyenneté.

On ne peut pas changer l’histoire, qui découle inexorablement de notre passé et qui influe sur le présent et notre avenir. Mais ce qui fait du Canada un pays aussi pacifique et cohérent est notamment notre capacité d’aller de l’avant et de mettre de côté les vieilles blessures et les vieux arguments.

Les Canadiens – immigrants ou non – ne laissent pas les événements des générations précédentes nous limiter. Nous célébrons plutôt ce qui nous unit en tant que Canadiens, comme l’extraordinaire réussite de la communauté sikhe dans notre grand pays.

Dans tous les secteurs de l'activité humaine, à savoir les affaires, la science, la médicine, les arts et même la politique – surtout la politique – les sikhs ont réussi au Canada. Citons à titre d’exemple Nina Grewal, une sikhe canadienne de première génération qui est devenue la première députée sud-asiatique du Canada et membre du premier tandem de députés mari et femme après avoir été élue pour la première fois en 2004. Et comme Tim Uppal, un sikh canadien de troisième génération né au Canada, ici sur la côte ouest, elle fait partie de notre cabinet fédéral.

J’aimerais aussi souligner les succès remportés par les braves membres sikhs canadiens des Forces canadiennes, qui ont servi notre pays avec beaucoup de fierté en Afghanistan et qui ont fait honneur à leurs ancêtres, y compris les anciens combattants au sein de l’armée britannique, qui ont été les premiers sikhs à s’établir au Canada et qui ont bâti ce temple.

Le temple gur-sikh, avec son nouveau monument du centenaire et son nouveau musée, est un lieu de sacré pour le sikhisme au Canada. Les prochaines générations de sikhs canadiens – et bien d’autres – qui viendront ici seront inspirés par le courage et la persévérance dont nos premiers pionniers sikhs ont fait preuve et par les épreuves qu’ils ont dû affronter. Ils y découvriront un peuple aventureux, fier et pieux, qui a transmis ses nobles qualités à ses descendants et qui a renforcé et amélioré notre pays. 

Encore une fois, félicitations.

Vahiguru ji ka Khalsa, Vahiguru ji ki Fateh

Vidéo

  • Loading Video...