Le Canada et les États-Unis s'entendent sur des Plans d'action conjoints pour favoriser la sécurité, le commerce et les voyages

 
Washington (D.C.)
7 décembre 2011

Le Premier ministre Stephen Harper et le Président des États-Unis Barack Obama ont annoncé aujourd’hui que le Canada et les États-Unis ont convenu de mettre en œuvre deux plans d’action conçus pour accélérer les échanges commerciaux et les déplacements légitimes, pour améliorer la sécurité en Amérique du Nord et pour aligner les approches des deux pays en matière de réglementation.

« Des milliards de dollars en marchandises et des centaines de milliers de personnes traversent notre frontière commune tous les jours, a déclaré le Premier ministre Harper. Le fait de déplacer la sécurité au périmètre de notre continent transformera notre frontière, créera des emplois et stimulera la croissance économique au Canada en facilitant la circulation des marchandises et des personnes entre nos deux pays. »

Le Plan d’action sur la sécurité du périmètre et la compétitivité économique met l’accent sur quatre domaines de coopération : élimination des menaces le plus rapidement possible; facilitation du commerce, croissance économique et création d’emplois; intégration transfrontalière de l’application de la loi; amélioration des infrastructures essentielles et de la cybersécurité.

« Nous menons un ambitieux programme de commerce mondial tout en veillant à améliorer l’accès aux États-Unis, notre partenaire commercial le plus vaste et le plus important, a ajouté le Premier ministre. Ensemble, ces accords représentent le plus important pas en avant dans la coopération entre le Canada et les États-Unis depuis l’Accord de libre-échange nord-américain. »

Le Plan d’action conjoint sur la coopération en matière de réglementation permettra de réduire les obstacles au commerce, les coûts pour les entreprises et les consommateurs, et de créer des opportunités économiques des deux côtés de la frontière. Dans un premier temps, il prévoit 29 initiatives grâce auxquelles le Canada et les États-Unis harmoniseront leurs approches en matière de réglementation dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, des transports, de la santé, des produits de soins personnels, de la gestion des produits chimiques, de l’environnement, ainsi que dans d’autres domaines intersectoriels, tout en respectant nos normes les plus rigoureuses relatives à la santé, à la sécurité et à la protection de l’environnement.

« Ce Plan d’action conjoint sur la coopération en matière de réglementation éliminera les obstacles liés à la réglementation et permettra à nos entreprises et à nos fabricants de faire des affaires plus facilement des deux côtés de notre frontière », a ajouté le Premier ministre.

Les deux plans d’action respectent la souveraineté des deux pays et énoncent clairement que ces derniers travailleront ensemble pour promouvoir les principes du respect des droits de la personne, de la protection des renseignements personnels et des libertés civiles, principes essentiels pour assurer la primauté du droit et la gestion efficace de notre périmètre.

À mesure que les plans d’action seront mis en œuvre, le gouvernement consultera le Parlement et les Canadiens, et les tiendra au courant de l’avancement des travaux.

Des documents d’information détaillés sur chaque domaine de coopération et sur ce que signifient les initiatives prévues sont accessibles à partir de l’adresse www.plandactionfrontalier.gc.ca.

Vidéo

  • Loading Video...