Dialogue SIAC-Amérique du Nord

Washington (D.C.)
2 avril 2012

Le Canada, les États-Unis et le Mexique reconnaissent que de relever avec brio les défis de sécurité auxquels sont confrontées les Amériques profite à tous les citoyens de l’hémisphère.

C’est dans cette optique que les dirigeants du Canada, des États-Unis et du Mexique ont annoncé qu’un dialogue entre le Système d’intégration de l’Amérique centrale (SIAC) et l’Amérique du Nord sera établi le 2 avril 2012 pendant le sixième Sommet des dirigeants nord-américains à Washington D.C.

La participation du Canada au dialogue SIAC-Amérique du Nord cadre bien avec l’importance qu’il accorde à son engagement en Amérique latine et dans les Caraïbes ainsi qu’à la nécessité d’y renforcer la sécurité, la démocratie et la primauté du droit.

Le dialogue SIAC-Amérique du Nord permettra de :

  • renforcer la sécurité en Amérique centrale;
  • accroître la coopération régionale et les efforts de lutte contre les organisations criminelles transnationales;
  • éviter le dédoublement des efforts en vue d’atteindre des résultats mesurables et efficaces;
  • offrir au SIAC et à ses partenaires internationaux l’occasion de collaborer à des projets de sécurité régionale.

Parmi les sujets abordés à l’avenir, mentionnons la collaboration possible dans le cadre des initiatives de renforcement des capacités mises en œuvre dans la région, qui permettrait de faire progresser les objectifs du Groupe des amis de l’Amérique centrale dans lequel le Canada, les États-Unis et le Mexique jouent un rôle actif. Le processus des amis de l’Amérique centrale rassemble un grand nombre de pays et d’institutions partenaires en vue d’améliorer la coordination des donateurs et d’éviter le dédoublement des efforts consentis pour renforcer la sécurité en Amérique centrale.

La proposition d’établir un dialogue sur la sécurité entre l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale a été présentée lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères à Wakefield, au Québec, en décembre 2010.

Le Système d’intégration de l’Amérique centrale a été jugé comme le meilleur mécanisme pour faciliter un tel dialogue. Les États-Unis et le Mexique étaient déjà engagés dans des dialogues avec le SIAC, et il a été décidé de fusionner ces dialogues pour en créer un seul, auquel s’ajouterait le Canada.

Vidéo

  • Loading Video...