Le PM prononce un discours à Jérusalem

Jerusalem
21 janvier 2014

Eh bien, merci de cet accueil, monsieur le Président. Je garde beaucoup de bons souvenirs de votre visite au Canada, et également de nos rencontres ailleurs, à Davos et ailleurs.

Et chacune de nos discussions suscite en moi des réflexions.

Nous admirons toujours l’étendue de votre sagesse, de votre expérience et de vos connaissances.

Au début, vous avez brièvement parlé de l’histoire de votre pays.

Comme vous l’avez souligné, l’un des éléments communs de l’histoire de nos pays est le rôle qu’ont joué les Français et les Britanniques, comme d’autres pays, dans le Canada, mais c’est à peu près là que s’arrêtent les similitudes entre notre histoire et la vôtre, car le Canada est à l’opposé d’Israël, en ce qu’il possède une vaste géographie, mais très peu d’histoire.

Toutefois, au cours de cette brève histoire, nous avons découvert très tôt qu’étant donné ce mélange de cultures, de langues et de religions, on parvient à réaliser des progrès beaucoup plus importants par les accommodements que par les combats; évidemment, c’est une leçon beaucoup plus facile à apprendre, à mon avis, lorsqu’il s’agit d’une histoire récente.

Vos observations au sujet du monde moderne sont fascinantes.

Évidemment, nous devons faire face à une multitude de difficultés, dont les plus importantes du monde se trouvent sans doute dans cette région, et nous sommes d’accord avec votre observation générale selon laquelle la réussite future de l’humanité passe par l’économie du savoir.

La technologie peut bien sûr servir à faire le bien ou à faire le mal, mais les pays qui ont adopté l’économie du savoir sont généralement ceux qui ont réalisé les plus grands progrès et à cet égard, Israël constitue un exemple de réussite par excellence.

Et s’il y a un domaine dans lequel nous pourrions probablement faire mieux, en tant que pays, c’est en trouvant une façon de devenir un élément central de l’économie du savoir, d’une manière nouvelle et à un degré que nous n’avons pas encore atteints.

Alors je suis impatient d’aborder ce sujet, et les nombreux autres que vous avez soulevés, et je vous remercie encore de me donner l’occasion d’être ici et la possibilité d’échanger avec vous en profondeur encore une fois.

Vidéo

  • Loading Video...