Le PM participe au Sommet du G-7 à Bruxelles

Le Premier ministre Stephen Harper prononce un discours lors de la conférence de presse finale à la conclusion du Sommet des dirigeants du G-7.

Bruxelles (Belgique)
5 juin 2014

Introduction

Le Premier ministre Stephen Harper a aujourd’hui conclu une visite de deux jours à Bruxelles, en Belgique, où il a participé au Sommet des dirigeants du G-7. La visite s’inscrivait dans le cadre d’un plus grand voyage en Europe comprenant un arrêt à Varsovie, en Pologne (le 4 juin), pour marquer le 25e anniversaire du début de la transition de la Pologne du communisme vers la démocratie, une visite en Normandie, en France (le 6 juin), pour souligner le 70e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie, et une visite à Kiev, en Ukraine (le 7 juin), pour assister à la cérémonie d’assermentation de Petro Porochenko à titre de nouveau Président de l’Ukraine.

Durant le sommet, les dirigeants ont discuté de mesures que le G-7 peut prendre en vue de renforcer l’économie mondiale, d’améliorer la sécurité énergétique, d’atténuer les changements climatiques et de promouvoir le développement. Le Premier ministre Harper a insisté auprès de ses collègues du G-7 pour qu’ils continuent de porter attention à l’amélioration de la santé des enfants et des mères dans les pays en développement, dans la foulée du sommet très réussi Sauvons chaque femme, chaque enfant qui a eu lieu à Toronto au mois de mai.

Les dirigeants du G-7 ont également tenu de franches discussions axées sur l’appui au Président ukrainien nouvellement élu et sur l’examen d’autres mesures visant à mettre fin à l’occupation illégale de la Crimée par la Russie qui se poursuit et à l’agression militaire qui perdure dans l’est de l’Ukraine. Ils ont également fait le point sur les autres problèmes internationaux touchant la politique et la sécurité, notamment la situation qui prévaut en Syrie, en Iran et en Corée du Nord, en vue de promouvoir un monde plus libre, démocratique et prospère.

Faits saillants

  • Le Sommet du G-7 réunit les dirigeants du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume Uni et des États-Unis, ainsi que les dirigeants du Conseil européen et de la Commission européenne.
  • Les dirigeants du G-7 se rencontrent à un moment où l’on s’attend à ce que toutes les économies du G-7 connaissent une croissance, bien que certaines difficultés persistent. Dans de nombreux pays, la croissance et l’inflation demeurent trop basses, et le chômage, trop élevé.
  • Au Canada, l’économie s’est mieux rétablie de la récession mondiale que celles de la plupart de nos partenaires du G-7, de telle sorte qu’aujourd’hui, le nombre de Canadiens au travail s’est accru de plus d’un million depuis le pire moment de la crise économique.

Citation

« Au sommet de cette année, les membres du G-7 se sont entendus pour prendre des mesures supplémentaires afin de favoriser la prospérité économique et de faire des progrès relativement à d’importants défis de développement, comme l’amélioration de la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement. Nous avons également manifesté une ferme détermination à appuyer la liberté et la démocratie en Ukraine par l’entremise du Président nouvellement élu de ce pays. » – Le Premier ministre Stephen Harper

Produits connexe