Déclaration du Premier ministre du Canada sur son intention de mettre en œuvre d’autres sanctions

Ottawa (Ontario)
21 juillet 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait aujourd’hui la déclaration suivante sur son intention de mettre en œuvre des sanctions économiques contre une vaste gamme d’entités liées à divers secteurs russes :

« Il est clair que les gestes provocateurs continuels du régime Poutine contre l’Ukraine, son occupation illégale de la péninsule de Crimée et son entêtement à soutenir des groupes séparatistes armés dans l’est de l’Ukraine constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales.

« Depuis le début de cette crise, le Canada a imposé des sanctions visant 110 individus ou entités qui ont violé la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de l’Ukraine. Le geste criminel révoltant d’abattre un avion de ligne civil la semaine dernière découle des actes d’agression militaire perpétrés par la Russie et par l’occupation illégale de l’Ukraine. Ce geste montre aussi que la communauté internationale doit continuer de faire pression sur le régime de Poutine.

« Le Canada est résolu à faire pression en réponse aux gestes provocateurs posés par la Russie.

« Après consultation et coordination avec nos partenaires et alliés internationaux les plus proches, le gouvernement du Canada imposera de nouvelles sanctions contre une vaste gamme d’entités liées à divers secteurs russes.

« Cette décision a été prise en tandem avec nos partenaires de la communauté internationale, pour que les nouvelles mesures soient mises en œuvre rapidement et pour qu’elles aient le maximum d’impact.

« Nous exhortons le Président Poutine à ordonner immédiatement le retrait de ses troupes à la frontière ukrainienne, à cesser d’envoyer des armes et des militants en Ukraine et à se servir de l’influence de la Russie pour persuader les insurgés de déposer les armes et de renoncer à la violence. Il est également impératif que les enquêteurs aient pleinement accès, sans entraves, au lieu de l’écrasement de l’avion de ligne malaisien abattu. »