Déclaration commune du premier ministre du Canada et de la première ministre de l’Alberta

Le premier ministre Justin Trudeau et la première ministre Notley tiennent une conférence de presse conjointe à Edmonton.

Edmonton (Alberta)
3 février 2016

Le premier ministre Justin Trudeau et la première ministre de l’Alberta Rachel Notley ont fait la déclaration commune suivante après leur rencontre à Edmonton, en Alberta :

« Le Canada obtient ses meilleurs résultats quand nous travaillons tous ensemble. Les Albertains sont de fiers Canadiens qui ont énormément contribué au tissu économique et social de notre pays, et les Canadiens souhaitent aider les Albertains à traverser cette période difficile. 

« C’est précisément la raison pour laquelle nous nous sommes réunis aujourd’hui : pour que la province et le gouvernement du Canada puissent travailler ensemble afin de favoriser le bien-être et la prospérité des familles, des travailleurs et des entreprises de l’Alberta, y compris de ceux et celles qui sont les plus durement touchés par la chute des prix des produits de base dans les marchés mondiaux.

« Nous avons convenu d’entreprendre une action concertée dans trois principaux domaines : l’emploi et l’économie; la croissance durable et le changement climatique; et, l’infrastructure énergétique et l’accès aux marchés.

Action concertée en ce qui concerne l’emploi et l’économie 

« L’économie albertaine est importante pour l’économie canadienne et il faut donc prendre des mesures concertées aux échelons fédéral et provincial afin de promouvoir l’emploi et la croissance – surtout étant donné les faibles prix du pétrole et des produits de base qui ont des répercussions sur la province. Ensemble, nous travaillons à fournir un appui aux travailleurs et aux familles.

« Nous avons convenu de travailler ensemble pour soutenir les entreprises de l’Alberta par le biais de l’accès au capital et de mesures liées à l’innovation qui les aideraient à croître, à trouver de nouveaux débouchés économiques et à créer des emplois.   

« Pour ce faire, le gouvernement fédéral s’engage à investir rapidement dans l’infrastructure en Alberta, qui a demandé près de 700 millions de dollars dans le cadre de l’attribution actuelle de Fonds Chantiers Canada pour aider à répondre aux besoins urgents liés à l’économie et à l’infrastructure.

« De plus, en réponse à une demande de l’Alberta, le gouvernement du Canada est également prêt à fournir jusqu’à 250 millions de dollars à la province, sous forme de paiement de stabilisation financière anticipé, en raison des pertes de revenus ayant touché le secteur des ressources naturelles.

« De concert avec le plan d’immobilisations de l’Alberta, nos deux gouvernements aideront à répondre aux besoins urgents en matière d’économie et d’infrastructure, à soutenir la croissance à long terme et à créer des emplois à court terme.

Action concertée en ce qui concerne la croissance durable et le changement climatique 

« Nous avons tous deux convenu que la nécessité d’agir avec le reste du monde pour lutter contre le changement climatique est plus importante que jamais si nous souhaitons attirer de nouveaux investissements, créer des emplois et favoriser une croissance durable. Nous avons également reconnu que la croissance de l’économie canadienne et la réduction des émissions vont de pair.

« À cette fin, nous avons convenu d’agir dans le domaine de l’environnement et de l’économie en tant que partenaires forts et de travailler avec les autres provinces et territoires lors de la réunion des premiers ministres, qui aura lieu prochainement, afin de parvenir à un cadre pancanadien pour stimuler la croissance durable et combattre le changement climatique.  

Promotion de l’infrastructure énergétique et de l’accès aux marchés

« Le gouvernement de l’Alberta et le gouvernement du Canada ont des objectifs et des principes communs en ce qui concerne l’accès aux marchés énergétiques et travaillent en collaboration avec les dirigeants des autres provinces, des territoires, des municipalités et des groupes autochtones. Étant donné le travail que l’Alberta a fait pour lancer son plan de leadership sur le climat, il est maintenant beaucoup plus facile de discuter des oléoducs.

« Nous avons convenu que nous devons acheminer ces ressources vers les marchés en utilisant des moyens responsables et durables dans lesquels les Canadiens auront confiance, qui seront fondés sur des évaluations environnementales robustes et qui contribueront à attirer de plus grands investissements et à favoriser la croissance économique à long terme et la création d’emplois. 

Nouvelle ère de collaboration

« En prenant compte du fait que l’Alberta fait partie intégrante du tissu social et économique du Canada, nous avons convenu d’entamer un dialogue ouvert et continu qui, à notre avis, est essentiel si nous voulons promouvoir les intérêts des familles, des travailleurs et des entreprises de l’Alberta. »