Ottawa (Ontario)
15 mai 2017

Le premier ministre Justin Trudeau a proposé aujourd’hui Madeleine Meilleur comme commissaire aux langues officielles. 

Depuis plus de vingt-cinq ans, Mme Meilleur s’est consacrée à améliorer la vie et à protéger les droits des Canadiens qui vivent dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

À titre de commissaire aux langues officielles, Mme Meilleur aura pour mandat d'assurer la pleine reconnaissance et l'utilisation généralisée du français et de l'anglais au sein de la société canadienne, ainsi que dans les institutions fédérales et autres organisations qui sont sujettes à la Loi sur les langues officielles.

Après avoir travaillé comme infirmière autorisée et obtenu un diplôme en droit de l’Université d’Ottawa, Mme Meilleur a siégé à des conseils municipaux entre 1991 et 2003. Pendant cette période, elle a travaillé sans relâche à défendre les droits et les services pour la population francophone. Elle a poursuivi ce travail à l’Assemblée législative provinciale, où elle a notamment occupé le poste de ministre déléguée aux Affaires francophones de 2003 à 2016. Madame Meilleur, qui figure parmi les ministres des Affaires francophones comptant le plus d’années de service au Canada, a amélioré la situation de la communauté francophone minoritaire en Ontario ainsi que les services offerts à cette communauté. Elle a aussi veillé à la réalisation de plusieurs projets qui ont été largement reconnus à l’échelle nationale.

En vertu de la Loi sur les langues officielles, cette proposition doit avoir été approuvée par la Chambre des communes et par le Sénat. Aujourd’hui, conformément à l’article 111.1 du Règlement, le gouvernement a déposé la proposition à la Chambre des communes en vue de son renvoi au Comité permanent chargé des langues officielles. Le Comité permanent aura 30 jours pour examiner la candidature proposée et faire rapport à la Chambre des communes, et la Chambre votera. Le gouvernement soumettra aussi la proposition à l’approbation du Sénat en y déposant une motion.

Citation

« Madeleine Meilleur est une candidate exceptionnelle pour le poste de commissaire aux langues officielles du Canada. Elle milite énergiquement, et depuis plus de vingt-cinq ans, pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire. Je suis convaincu que Mme Meilleur, compte tenu de sa vaste expérience et de son brillant parcours professionnel, mettra sa ténacité au service des communautés en situation minoritaire, tant francophones qu’anglophones. Dans l’exercice de ses fonctions, elle saura faire appel avec son grand dévouement à sa profonde compréhension de leur situation pour exiger de notre gouvernement la mise en œuvre intégrale de la Loi sur les langues officielles. »
- Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Durant son mandat de ministre responsable des Affaires francophones qui a duré treize ans, Mme Meilleur a supervisé la réalisation d’importants projets :
    • Agrandissement récent de l’hôpital Montfort;
    • Création du poste de commissaire aux services en français;
    • Mise sur pied d’un comité consultatif provincial sur les affaires francophones;  
    • Augmentation du nombre d’institutions et de régions dans la province ciblées pour le service en français;
    • Établissement d’une cible de 5 p. 100 en matière d’immigration francophone en Ontario;  
    • Désignation du 25 septembre comme Jour des Franco-ontariens;
    • Commémoration du 400e  anniversaire de la présence française en Ontario en 2015.
  • Le Commissariat aux langues officielles a été créé en 1970 en vertu de la Loi sur les langues officielles afin de protéger et de promouvoir la dualité linguistique.
  • Le commissaire aux langues officielles relève directement du Parlement.

Produit connexe