Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

L’honorable Maryam Monsef

Photo
Image
Assignment
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres
Location
(Peterborough—Kawartha)

L’honorable Maryam Monsef est la ministre du Développement international et la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, ainsi que la députée de Peterborough-Kawartha. Elle est la première femme à représenter la circonscription fédérale de Peterborough-Kawartha, la première députée afghano-canadienne de l’histoire du Canada et la première musulmane à siéger comme ministre fédérale.

À titre de ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, elle a contribué à un important processus d’avancement de l’égalité des sexes au Canada. La ministre Monsef a dirigé la transformation de l’organisme Condition féminine Canada en nouveau ministère à part entière, soit le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres. Elle a obtenu des investissements sans précédent dans la lutte pour l’égalité, dont plus de 200 millions de dollars à l’appui de la toute première Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. La ministre Monsef a également joué un rôle déterminant dans la création d’un fonds historique de 100 millions de dollars pour soutenir la pérennité du mouvement des femmes en investissant dans le renforcement des capacités des organisations de femmes de partout au Canada.

Elle a travaillé avec le ministre des Finances pour faire en sorte que tous les budgets fédéraux fassent l’objet d’un processus de budgétisation sensible aux sexes. Elle s’est également jointe à la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail et à la présidente du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique pour créer et faire adopter un projet de loi historique d’équité salariale proactive visant à garantir un salaire égal pour un travail de même valeur dans le secteur réglementé par le gouvernement fédéral.

En plus du travail qu’elle accomplit à l’échelle nationale, elle s’est vu attribuer de nouvelles responsabilités en tant que ministre du Développement international le 1er mars 2019. À ce titre, elle poursuit les efforts déployés par le gouvernement pour promouvoir les droits des femmes et des filles à l’étranger dans le cadre de la Politique d’aide internationale féministe du Canada.

Depuis deux ans, elle est reconnue par Apolitical comme l’une des 20 personnes les plus influentes en matière de politiques sur l’égalité des sexes. La ministre Monsef a contribué à l’orientation de la conversation sur l’égalité des sexes sur la scène internationale. Elle a aidé à diriger les efforts du Canada pour intégrer l’égalité des sexes et l’analyse comparative entre les sexes plus dans tous les travaux du G7, y compris durant sa présidence l’année dernière, en plus de superviser les activités du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7. Elle a dirigé la délégation canadienne auprès de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies au cours des trois dernières années, a représenté le Canada à la Banque mondiale et a grandement contribué à susciter les discussions sur l’égalité des genres au Forum économique mondial.

Elle a toujours été déterminée à redonner à sa communauté et à son pays. Dans sa région natale de Peterborough, en Ontario, elle a lancé la « Red Pashmina Campaign », qui a permis de recueillir des fonds pour soutenir l’éducation des femmes et des filles en Afghanistan. Elle a étudié à l’Université Trent, et parle l’anglais, le persan et le dari.