Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Amazon crée des milliers de nouveaux emplois à Vancouver

Que ce soit pour faire des achats ou effectuer des transactions bancaires, planifier des événements ou obtenir des directions, les Canadiens utilisent des services et applications en ligne tous les jours. Ces services et applications améliorent notre qualité de vie, stimulent l’innovation et les progrès technologiques, et créent de nouvelles opportunités pour la classe moyenne et les gens qui travaillent fort pour en faire partie.

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a salué l’annonce d’Amazon concernant sa décision de créer 3 000 emplois à Vancouver. Compte tenu des 1 000 nouveaux emplois annoncés par Amazon en novembre 2017, l’entreprise emploiera maintenant plus de 9 000 personnes au Canada.

Le Canada est reconnu pour ses excellents établissements d’enseignement postsecondaire et son solide secteur de la haute technologie, qui forment des professionnels hautement qualifiés dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques. L’expansion d’Amazon aidera le Canada à former et à garder des étudiants et des professionnels talentueux, à créer de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et à faire croître notre économie.

Citation

« L’annonce d’aujourd’hui témoigne de la population active diversifiée et hautement qualifiée que l’on trouve au Canada et de l’énorme potentiel de notre pays en tant que carrefour de l’innovation et de la technologie. Le Canada accueille aujourd’hui un niveau record d’investissements et de talent en technologie. Des entreprises comme Amazon apportent avec elles encore plus d’énergie et de vision, ainsi que des milliers de bons emplois, au Canada. Nous sommes fiers de promouvoir ces entreprises, qui investissent dans le talent canadien et l’avenir de notre économie, et créent des opportunités pour aider les Canadiens à réussir. »
Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Amazon, qui se spécialise dans le commerce électronique et l’informatique en nuage, offre une gamme de produits et de services par l’intermédiaire de ses propriétés en ligne. L’entreprise emploie actuellement plus de 4 100 personnes au Canada dans ses bureaux à Vancouver, à Toronto et à Ottawa. Elle exploite aussi six centres automatisés dans d’autres endroits à l’échelle du pays.
  • Les 3 000 emplois annoncés seront créés notamment dans les domaines de la technologie du commerce électronique, de l’informatique en nuage et de l’apprentissage machine.
  • Amazon prendra de l’expansion dans un nouvel emplacement en 2022, soit l’immeuble The Post qui sera réaménagé par QuadReal. Le futur centre de développement d’Amazon, d’une superficie de 416 000 pieds carrés, sera situé au-dessus de l’ancien édifice central de Postes Canada, un point d’intérêt de la ville.
  • Amazon envisage la possibilité d’ouvrir son second siège social à Toronto.
  • Le premier ministre Trudeau a rencontré le président-directeur général d’Amazon, Jeff Bezos, à plusieurs reprises, y compris durant sa visite à San Francisco en février 2018, où il a fait la promotion de la population active diversifiée et qualifiée du Canada.
  • Dans le cadre de son Plan pour l’innovation et les compétences, annoncé dans le budget de 2017, le gouvernement du Canada a adopté des politiques et des programmes visant à créer des emplois de haute qualité pour les Canadiens et à faire du Canada un centre mondial de l’innovation.
  • L’an dernier, le Canada a lancé la Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle, d’une valeur de 125 millions de dollars, pour maintenir en poste et attirer les meilleurs talents du milieu universitaire, et pour accroître le nombre de stagiaires et de chercheurs de deuxième cycle qui étudient l’intelligence artificielle et l’apprentissage en profondeur.
  • Le gouvernement du Canada a récemment procédé au lancement d’Investir au Canada, un nouvel organisme fédéral chargé d’attirer des investissements créateurs d’emplois et de simplifier le processus que doivent suivre les entreprises étrangères qui souhaitent s’installer au Canada.

Liens connexes