Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce des partenariats avec les provinces et les territoires pour accorder l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial aux petites entreprises

Partout au pays, les petites entreprises sont au cœur de nos communautés. Aujourd'hui, elles font face à d’importantes difficultés. C’est pourquoi le gouvernement du Canada ainsi que ses partenaires provinciaux et territoriaux prennent des mesures importantes, immédiates et efficaces pour protéger la population et les entreprises canadiennes contre les impacts de la pandémie de COVID‑19. Nous mettons en place des mesures significatives pour les soutenir et s’assurer qu’elles ont les ressources nécessaires pour traverser cette période difficile.

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le gouvernement fédéral a conclu une entente de principe avec toutes les provinces et tous les territoires pour mettre en œuvre l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) destinée aux petites entreprises. Ce programme réduira de 75 % les loyers des petites entreprises touchées par la COVID-19.

Le gouvernement a également annoncé les détails suivants sur le programme :

  • Dans le cadre du programme, des prêts‑subventions seront accordés aux propriétaires d’immeubles commerciaux hypothéqués admissibles. Cela couvrira 50 % des trois loyers mensuels payables en avril, mai et juin par les petites entreprises admissibles qui éprouvent des difficultés financières. 
  • Le prêt accordé sera radié si les propriétaires d’un immeuble hypothéqué acceptent de réduire d’au moins 75 % le loyer des entreprises en location pendant les trois mois correspondants. Cela sera fait en vertu d’un accord de remise de loyer qui prévoira qu’aucun locataire ne pourra être expulsé durant la période visée par l’entente. La petite entreprise en location couvrirait le reste, soit jusqu’à 25 % du loyer.
  • Les petites entreprises touchées sont les entreprises qui paient moins de 50 000 $ par mois en loyer et qui ont temporairement interrompu leurs activités ou dont les revenus précédant la COVID‑19 ont diminué d’au moins 70 %. Ce soutien sera également offert aux organismes à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance.

L’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans le Plan d’intervention économique du Canada en réponse à la COVID-19. Ce plan s’attaque aux difficultés auxquelles la population et les employeurs du Canada font face pendant cette période d’incertitude à l’échelle mondiale. Le gouvernement continue d’évaluer les répercussions de la COVID-19 et d’agir en conséquence. De plus, il est prêt à prendre d’autres mesures, au besoin, pour stabiliser l’économie et limiter les impacts de la pandémie.

Citations

« Les petites entreprises au pays recevront davantage d’aide, car elles sont cruciales pour nos familles, nos communautés et notre économie. C’est pourquoi nous poursuivrons notre étroite collaboration avec les provinces et les territoires pour que les entreprises canadiennes reçoivent l’aide dont elles ont besoin en cette période difficile. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Les petites entreprises font partie intégrante de notre économie et sont indispensables aux familles et aux communautés de tout le pays. De nombreuses entreprises font face à des difficultés et à des incertitudes économiques lors de la pandémie de COVID-19. Nous remercions et félicitons les nombreux propriétaires qui ont déjà pris des mesures pour aider leurs locataires pendant cette crise. Le programme annoncé aujourd’hui permettra d’accorder des prêts‑subventions aux propriétaires d’immeubles commerciaux qui baisseront le loyer des locataires pour qu’ils soient prêts à rebondir lorsque la crise va s’apaiser. »

L’hon. Bill Morneau, ministre des Finances

Faits saillants

  • La Société canadienne d'hypothèques et de logement administrera et exécutera le programme, une collaboration entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux, qui sont responsables des relations entre propriétaires et locataires. 
  • Les provinces et les territoires ont convenu de partager les coûts totaux et de faciliter la mise en œuvre du programme. Ils assumeront jusqu’à 25 % des coûts, sous réserve des modalités de leur entente avec le gouvernement fédéral.
  • On s’attend à ce que l’AUCLC soit opérationnelle d’ici le milieu du mois de mai et à ce que les propriétaires d’immeubles commerciaux baissent le loyer des petites entreprises pour les mois d’avril et de mai rétroactivement ainsi que de juin.
  • Plus de détails sur l’AUCLC seront communiqués prochainement, lorsque ses modalités définitives seront connues. Le gouvernement fédéral et les gouvernements des provinces et des territoires demandent aux propriétaires de faire preuve de souplesse à l’égard des locataires qui font face à des difficultés pendant cette période d’incertitude.
  • Aux termes d’une entente de remise de loyer qui prévoit un moratoire sur l’expulsion, le propriétaire d’un immeuble commercial hypothéqué réduirait d’au moins 75 % le loyer mensuel payable par la petite entreprise en location. Le locataire et le propriétaire devraient couvrir chacun 25 % du loyer, tandis que le gouvernement fédéral et les provinces se partageraient les 50 % restants. Le prêt‑subvention serait versé directement au prêteur hypothécaire.

Liens connexes