Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration des dirigeants du G7

Nous, les dirigeants du Groupe des Sept, reconnaissons que la pandémie de la COVID-19 est une véritable tragédie humaine et une situation d’urgence sanitaire mondiale qui menace fortement l’économie mondiale. Nous sommes déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires pour nous assurer d’avoir une réponse mondiale forte grâce à une coopération plus étroite et en améliorant la coordination de nos efforts. La situation actuelle peut nécessiter des mesures d’urgence nationales, mais nous maintenons notre engagement pour une stabilité de l’économie mondiale. Nous sommes convaincus que pour surmonter les défis que représente la pandémie de la COVID-19, nous devons adopter une approche internationale fortement concertée qui sera fondée sur la science et les faits et qui est conforme à nos valeurs démocratiques et s’appuiera sur les forces de l’entreprise privée.

Nous sommes déterminés à mobiliser pleinement nos gouvernements pour atteindre les objectifs suivants :

  • Coordonner la prise des mesures nécessaires en matière de santé publique afin de protéger les gens à risque de contracter la COVID-19;
  • Rétablir la confiance et la croissance, et protéger les emplois;
  • Soutenir le commerce et l’investissement à travers le monde;
  • Encourager la coopération dans les domaines de la science, de la recherche et de la technologie.

C’est en agissant ensemble que nous pourrons éliminer les risques sanitaires et économiques que représente la pandémie de la COVID-19 et préparer le terrain en vue du retour en force de la croissance économique durable et de la prospérité.

Intensification de notre réponse à la COVID-19

Nous allons travailler fort pour protéger la santé et la sécurité de tous les gens de nos pays. Notre plus grande priorité demeure d’intensifier notre réponse face à la pandémie. Nous allons coordonner nos efforts pour ralentir la propagation du virus, notamment grâce à des mesures de gestion frontalières appropriées.

Nous allons également augmenter nos efforts pour renforcer nos systèmes de santé dans nos pays et à travers le monde. Nous donnons notre plein appui à l’OMS pour réaliser son mandat internationale, qui est d’être un leader lors d’épidémies et de situations d’urgence ayant des conséquences sanitaires, en ne laissant aucun pays derrière. Nous encourageons l’ensemble des pays, des organisations internationales et du secteur privé à contribuer aux efforts mondiaux, notamment à la mise en place du Plan de préparation et d’intervention mondiale.

Nous insistons sur l’importance de partager l’information en temps réel pour avoir accès aux données les plus récentes et les plus justes et ainsi améliorer nos stratégies de prévention et nos mesures d’atténuation.

Nous allons mettre en commun nos données épidémiologiques et d’autres données pour mieux comprendre et combattre le virus.

Nous allons augmenter la collaboration en matière de recherche, notamment par un soutien volontaire à une alliance mondiale, soit la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies. Nous allons aussi soutenir le lancement de projets de recherche conjoints financés avec des ressources publiques et privées ainsi que le partage d’installations afin d’accélérer la mise au point, la fabrication et la distribution de traitements et d’un vaccin, dans le respect des principes d’efficacité, de sûreté et d’accessibilité.

Nous allons faire ce qu’il faut pour que ceux qui ont le plus besoin de matériel médical en aient à leur disposition.  

Sachant que des millions de citoyens prennent connaissance de l’information et des nouvelles dans les réseaux sociaux, nous allons coordonner nos efforts avec les plateformes en ligne pour que la population ait le meilleur accès possible à une information officielle à jour, juste et pertinente. 

Si nous voulons atteindre ces objectifs et adapter nos mesures au besoin, tous les ordres de nos gouvernements devront faire des efforts. Nous demandons également à nos ministres de la santé de continuer de se concerter de manière hebdomadaire.

Répondre significativement à l’impact économique de l’épidémie

Nous sommes résolus à coordonner notre action et à tout mettre en œuvre, à l’aide de tous les outils politiques, pour que les économies du G7 connaissent une forte croissance et pour les protéger contre les risques de baisse. 

Pour y arriver, nous comptons mobiliser plusieurs instruments à notre disposition, y compris les mesures monétaires et fiscales, afin de soutenir immédiatement, et autant qu’il le faudra, les travailleurs, les entreprises et les secteurs les plus touchés. Cela est particulièrement important pour les petites et moyennes entreprises et les familles de travailleurs.

Nous demandons également à nos banques centrales de continuer à se concerter sur la mise en place des mesures financières qui s’imposent pour favoriser la stabilité économique et financière et pour stimuler la reprise et la croissance.

Nous demandons à nos ministres des Finances de se concerter chaque semaine sur la mise en œuvre de ces mesures et d'élaborer d'autres actions efficaces au moment opportun.

Nous insistons sur l’importance de la coordination entre les organisations internationales même lorsqu’on fait face à des difficultés liées au maintien des activités. Nous demandons au FMI et au Groupe de la Banque mondiale, ainsi qu’à d’autres organisations internationales de soutenir davantage les pays du monde dans le cadre d’une réponse mondiale coordonnée axée spécifiquement sur cet enjeu. Nous demandons également à nos ministres des Finances de travailler de près avec les organisations internationales pour concevoir et mettre en œuvre rapidement l’assistance financière nécessaire pour aider les pays, dont les pays émergents et en développement, à absorber le choc sanitaire et économique causé par la COVID-19.

Nous nous attaquerons aux perturbations des chaînes d'approvisionnement internationales et poursuivrons notre travail qui consiste à faciliter le commerce international.

Rétablir et stimuler la croissance

Nous sommes déterminés à continuer de travailler ensemble pour assurer la mise en œuvre des mesures nécessaires pour répondre à cette urgence mondiale. Face aux difficultés économiques, nous sommes résolus non seulement à rétablir la croissance qui était prévue avant la pandémie de la COVID-19, mais aussi à jeter les fondements d’une croissance économique encore plus solide. Nous continuerons à assurer la coordination à travers la présidence du G7 et du Sommet des dirigeants du G7 et de demander aux pays du G20 d’appuyer et d’intensifier ces efforts.