Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée nationale des Casques bleus

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale des Casques bleus :

« À l’occasion de la Journée nationale des Casques bleus, nous rendons hommage à tous les Canadiens qui servent ou ont servi dans un rôle de Casque bleu à travers le monde. Nous les remercions aussi de leurs services et des sacrifices qu’ils ont faits pour aider à garder des millions de personnes en sécurité.

« Le Canada est fier de sa longue tradition de maintien de la paix. Depuis des décennies, les Canadiens mettent leur vie en péril pour favoriser la paix et la sécurité dans le monde. Au sein des forces armées ou de la police ou encore en tant que civils, ils ont aidé à prévenir des guerres et préparé le terrain pour une paix durable à long terme. Ils ont également fait avancer les droits de la personne et la démocratie et aidé des gens et des communautés à se rétablir après la guerre.

« Alors que le premier ministre Lester B. Pearson a joué un rôle clé dans l’élaboration du concept de maintien de la paix pendant la crise du canal de Suez en 1956, la participation du Canada à ces opérations remonte à 1949. Cette année-là, les gardiens de la paix canadiens ont aidé à apaiser un conflit entre l’Inde et le Pakistan concernant la région du Cachemire. Cinq ans plus tard, le major-général E. L. M. Burns est devenu le premier de plusieurs Canadiens à diriger une mission de maintien de la paix de l’ONU au Moyen-Orient.   

« Depuis, les Canadiens se sont succédé pour prendre part à des opérations de paix internationales, notamment en Amérique, en Afrique, en Europe et en Asie. Ils ont, entre autres, servi au sein de missions dans des zones de conflit au Rwanda, en Haïti, en Éthiopie, en Érythrée et dans les Balkans. De plus, au cours des dernières années, les forces canadiennes ont servi dans le Sinaï, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et au Mali, où nous avons fourni une force opérationnelle aérienne. Puis, ils ont servi en Ouganda, à partir d’où le Canada fournit un soutien au transport aérien tactique à l’appui des opérations de l’ONU.

« Comme la nature des conflits évolue, le Canada se prépare aux opérations futures de maintien de la paix. Nous continuons de financer les opérations de maintien de la paix de l’ONU et de jouer un rôle de premier plan afin de promouvoir une paix durable dans le monde, notamment dans le cadre de notre présidence de la Commission de consolidation de la paix de l’ONU. En collaboration avec nos partenaires internationaux, nous trouvons de nouvelles avenues pour mieux protéger les enfants, accroître la participation des femmes aux opérations de paix et aider les Casques bleus à relever les défis des conflits modernes.

« En 2017, nous avons donc lancé les Principes de Vancouver pour aider à mettre fin au recrutement d’enfants soldats et promouvoir le signalement des abus et des violences graves à l’égard des enfants. La même année, nous avons lancé l’Initiative Elsie sur les femmes dans les opérations de paix afin d’aider à surmonter les obstacles à une véritable participation des femmes aux opérations de paix de l’ONU. Depuis, nous avons également mis à la disposition des missions de maintien de la paix de l’ONU des capacités militaires hautement utiles. Nous continuerons aussi de collaborer avec l’ONU et nos partenaires pour réformer et moderniser les opérations de paix internationales et ainsi nous adapter à l’environnement mondial en évolution.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’invite les Canadiens à se joindre à moi afin de remercier nos Casques bleus, qui font tant de sacrifices pour contribuer à un monde meilleur. Aujourd’hui, nous soulignons leurs importants efforts au service de la paix. »