Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée mondiale de la santé

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour souligner la Journée mondiale de la santé :

« Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé, nous réfléchissons aux répercussions que la pandémie mondiale de COVID-19 a eues sur notre santé physique et mentale et à la pression qu’elle a exercée sur nos systèmes de santé, au Canada et à travers le monde. Nous reconnaissons aussi à quel point la pandémie a aggravé les inégalités qui existaient déjà dans nos sociétés, qui influencent la santé, la sécurité et le bien-être des gens.

« Le thème de cette année, “Pour un monde plus juste et en meilleure santé”, nous invite à éliminer ces obstacles et ces inégalités afin que tous aient des chances égales d’accéder à des services de santé de qualité et de vivre une vie en santé. Notre lutte contre la COVID-19 a révélé que les communautés vulnérables sont plus exposées au virus et qu’elles font face à des obstacles en matière d’accès à des soins de santé de qualité. Celles-ci sont également plus susceptibles de subir les conséquences sociales et économiques des mesures de santé publique mises en place pour réduire la propagation du virus. À mesure que nous nous relevons de cette crise, nous devons travailler pour rendre notre pays, et le monde entier, plus juste et plus sain pour tous, peu importe leurs origines ou leur lieu de résidence.

« Au Canada, nous prenons déjà des mesures de relance qui ne laissent personne pour compte. Le gouvernement du Canada a travaillé en collaboration avec les provinces et les territoires pour s’assurer que, dès le début de la vaccination, la priorité soit accordée aux personnes les plus à risque face au virus, notamment les personnes âgées et les adultes dans les communautés autochtones. Nous prenons également des mesures pour faire face aux répercussions de la pandémie sur la santé physique, mentale et financière des femmes en continuant de travailler pour éliminer la violence fondée sur le sexe, en créant le Groupe de travail sur les femmes dans l’économie et en établissant le fondement d’un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. De plus, nous avons investi un milliard de dollars dans la création de plus de 4 700 logements abordables à travers le pays afin qu’un plus grand nombre de Canadiens aient un endroit sûr où vivre. Nous continuerons de travailler à bâtir un Canada plus juste pour tous, parce que des sociétés plus égales sont des sociétés plus saines.

« Sur la scène mondiale, nous avons vu une coordination sans pareil dans la lutte contre la COVID-19, notamment en ce qui a trait à l’élaboration et au déploiement de vaccins sûrs et efficaces. Le Canada travaille en collaboration avec ses partenaires, y compris par l’entremise du G7 et du G20, pour coordonner les interventions, renforcer les systèmes de santé mondiaux et faire face aux conséquences disproportionnées de la pandémie sur les personnes vulnérables, y compris les femmes. Grâce à la Politique d’aide internationale féministe du Canada, nous appuyons aussi les initiatives visant à améliorer la qualité et l’accessibilité des services de santé, à améliorer la nutrition et à promouvoir la santé et les droits reproductifs des femmes et des filles à travers le monde. Pour vaincre la COVID-19, il faut l’éradiquer partout. Pour bâtir un monde meilleur, il faut travailler tous ensemble.

« Aujourd’hui, je tiens à remercier tous les Canadiens pour les sacrifices qu’ils font afin de se protéger les uns les autres et d’aider à freiner la propagation de la COVID‑19. Nous continuerons de faire tout ce qu’il faut, aussi longtemps qu’il le faudra, pour assurer la santé, la sécurité et le soutien de tous pendant cette pandémie. En travaillant à notre relance, nous appliquerons les leçons que nous avons apprises de la crise pour bâtir un pays plus fort et un monde plus inclusif et plus sain. »