Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse :

« Aujourd’hui, en cette Journée mondiale de la liberté de la presse, nous célébrons le rôle inestimable que jouent les journalistes au Canada et dans le monde entier, et nous rendons hommage à tous ceux qui ont perdu la vie dans la quête de la vérité. Nous réaffirmons notre engagement à l’égard d’un avenir plus juste et plus inclusif où chacun, partout, est libre de faire entendre sa voix.

« Le thème de la Journée mondiale de la liberté de la presse de cette année est ‘L’information comme bien public’. Il nous rappelle que l’information de qualité, claire et véridique est essentielle dans une société démocratique fondée sur les valeurs d’honnêteté et de respect, d’équité et de justice, de liberté et de dignité.

« Comme l’a montré la pandémie mondiale de COVID-19, avoir accès à de l’information fiable en temps opportun peut faire la différence entre la vie et la mort. Depuis plus d’un an, de nombreux journalistes travaillent jour et nuit pour analyser les données liées à la COVID-19, combattre la désinformation et relayer des histoires vitales au sujet de la pandémie pour veiller à nous informer et à nous protéger. À une époque où l’information est plus facile à manipuler et plus abondante que jamais, le rôle des journalistes dans nos vies et dans la santé de nos communautés n’a jamais été aussi important.

« En tant que coprésident de la Coalition pour la liberté des médias, le Canada continuera de mener les efforts visant à protéger la liberté d’expression et à promouvoir la liberté de la presse dans le monde. En juillet 2020, de concert avec des partenaires, le Canada a parrainé une nouvelle résolution pour que l’enjeu de la liberté d’expression soit réinscrit à l’ordre du jour du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Plus tard, la même année, le Canada et le Botswana ont accueilli conjointement la deuxième Conférence mondiale sur la liberté de la presse afin d’accroître les efforts visant à défendre la liberté des médias et à lutter contre la désinformation.

« Au nom des Canadiens, je remercie les journalistes de partout, qui nous communiquent les faits dont nous avons besoin pour mieux comprendre le monde, contribuer à nos communautés et vivre une vie plus libre et plus riche. Ils constituent la première ligne de défense des démocraties et la pierre angulaire de toute société équitable, forte et dynamique. »