Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion du 50e anniversaire de la relocalisation des Ougandais d’origine asiatique

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion du 50e anniversaire de la relocalisation des Ougandais d’origine asiatique :

« Il y a 50 ans, dans le cadre d’un effort international de relocalisation, le Canada a accueilli plus de 7 000 personnes originaires d’Asie du Sud qui avaient été expulsées de l’Ouganda. Aujourd’hui, nous rendons hommage à la résilience, à la force et au courage des Ougandais d’origine sud-asiatique et réfléchissons aux nombreuses contributions importantes qu’ils ont apportées – et continuent d’apporter – aux communautés canadiennes d’un bout à l’autre du pays.

« Le 4 août 1972, le président ougandais Idi Amin Dada a ordonné à toutes les personnes originaires d’Asie du Sud de quitter l’Ouganda dans un délai de 90 jours. Cette décision aberrante faisait écho à une forte discrimination à l’encontre des personnes d’origine sud-asiatique. Elle a rapidement mené à l’expulsion brutale de dizaines de milliers de personnes, dont bon nombre ont été dépouillées de leur citoyenneté ougandaise et se sont essentiellement retrouvées apatrides.

« Devant cette crise humanitaire, le Canada a réagi sans attendre et a accepté d’accueillir plus de 4 400 Ougandais d’origine sud-asiatique – et des milliers d’autres sont venus par la suite. Le gouvernement a dépêché des agents d’immigration en Ouganda pour aider au traitement des dossiers, puis des Ougandais d’origine sud-asiatique ont commencé à arriver au Canada le mois suivant. Après un vol d’une durée de 19 heures, le premier groupe d’Ougandais d’origine sud-asiatique a atterri au détachement de Longue-Pointe de la base des Forces canadiennes de Montréal, où on leur a offert un repas chaud, des vêtements de saison et un tout nouveau pays.

« Au cours des cinq décennies suivantes, les Ougandais d’origine sud-asiatique se sont intégrés de manière dynamique au tissu social et économique du Canada. Leurs nombreux apports importants ont fait du Canada un pays plus fort, plus diversifié et plus inclusif.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’encourage tous les Canadiens à en apprendre davantage sur l’expulsion des Ougandais d’origine sud-asiatique et leur relocalisation au Canada et ailleurs dans le monde. Le Canada perpétuera sa longue tradition consistant à protéger les personnes qui fuient le conflit et la persécution, peu importe qui elles sont et d’où elles viennent. »