Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones :

« Aujourd’hui, en cette Journée internationale des peuples autochtones, nous célébrons la vitalité et la diversité des cultures, des langues et des traditions des peuples autochtones du Canada et du reste du monde.

« Le thème de cette année, "Le rôle des femmes autochtones dans la préservation et la transmission du savoir traditionnel", fait valoir le rôle important des femmes autochtones en tant que gardiennes traditionnelles de leurs langues et de leurs cultures. Les femmes autochtones sont depuis longtemps des piliers de leur communauté, à titre de matriarches, d’Aînées, d’enseignantes, de dirigeantes, de guérisseuses et de fournisseuses de services. Elles jouent un rôle crucial pour aider les communautés à se remettre des effets dévastateurs du colonialisme, qui a causé la perte de leurs modes de vie traditionnels, et pour faire progresser la réconciliation. Nous continuerons de soutenir les femmes des Premières Nations, inuites et métisses en donnant suite au rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Pour ce faire, nous avons instauré la Voie fédérale, une feuille de route exhaustive visant à remédier aux causes profondes de la violence axée sur les sexes.

« Cette année marque aussi le commencement de la Décennie internationale des langues autochtones des Nations Unies. Nous savons que les langues autochtones sont essentielles pour préserver la culture et l’identité, et qu’elles offrent aux Premières Nations, aux Inuits et aux Métis un moyen profondément intime de raconter leurs histoires dans leurs propres mots. Par l’intermédiaire de la Loi sur les langues autochtones et de fonds prévus au Budget 2021 pour les communautés de partout au pays, le gouvernement du Canada poursuit son travail pour préserver, revitaliser et promouvoir les langues autochtones. De plus, nous avons souligné au mois de juin dernier le premier anniversaire du Bureau du commissaire aux langues autochtones, dont l’établissement constitue un jalon historique dans le soutien que nous offrons aux peuples autochtones pour la protection de leurs langues. Nous demeurerons des partenaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis d’un océan à l’autre afin de protéger les langues autochtones et de veiller à ce qu’elles puissent être renforcées et parlées pendant des générations.

« Au Canada et ailleurs dans le monde, nous devons aussi continuer d’agir de manière concrète pour faire avancer la réconciliation, notamment en reconnaissant et en défendant les droits des Autochtones.

« Aujourd’hui, au moment où nous célébrons les contributions des peuples autochtones, j’encourage tous les Canadiens à en apprendre davantage sur la diversité des cultures, des traditions et des langues des peuples autochtones du Canada et du monde entier. »