Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Allocution du premier ministre pour faire le point sur le Plan canadien de mobilisation du secteur industriel pour lutter contre la COVID-19

LA VERSION PRONONCÉE FAIT FOI

Bonjour à tous.

Dès le début de la crise, notre gouvernement a annoncé un plan pour mobiliser le secteur industriel de façon à ce qu’on puisse produire rapidement, ici au Canada, les articles dont on a besoin.

Depuis, des entreprises d’un bout à l’autre du pays se portent volontaires pour nous aider et chaque semaine on réalise des progrès importants.

Je veux donc commencer aujourd’hui en faisant une mise à jour.

D’abord, on a signé un contrat avec GL Chemtec d’Oakville pour assurer l’approvisionnement en produits chimiques qui sont essentiels au dépistage.

Alors qu’on commence à reprendre certaines activités, on doit resserrer d’autres mesures comme le dépistage et la recherche de contacts.

On doit donc faire en sorte que nos professionnels de la santé possèdent les bons outils pour administrer plus de tests et les analyser.

On a également signé deux nouveaux contrats pour nous assurer que nos travailleurs de première ligne peuvent continuer de faire leur travail en toute sécurité.

Joseph Ribkoff, un fabricant de vêtements établi à Dorval, nous fournira 1,2 million de blouses d’hôpital faites au Canada. Les livraisons commenceront en juillet.

Et la Stevens Company, un distributeur de fournitures médicales établi à Brampton, produira 15 millions de couvre-chaussures et 5 millions de lingettes désinfectantes, tous fabriqués au Canada.

Au cours des derniers mois, notre gouvernement a aidé les entreprises à obtenir les outils nécessaires pour leurs installations de fabrication et à augmenter massivement leur production pour répondre à la demande durant la crise.

Et je tiens à remercier tous les entrepreneurs et les travailleurs qui se sont mobilisés pour contribuer à ce combat.

Alors qu’on commence à rouvrir l’économie et que certains d’entre nous retournent au travail, les besoins en équipement de protection individuelle et autres fournitures essentielles comme le désinfectant pour les mains et le désinfectant d’usage général vont continuer d’augmenter.

Et on s’assure qu’on est prêts à répondre à la hausse de la demande.

Samedi dernier, un navire transportant 160 000 litres de désinfectant pour les mains est arrivé à Vancouver, et on attend sept autres navires transportant également du désinfectant pour les mains au cours des prochains jours.

Près de 1 million d’écrans faciaux et plus de 7 millions de paires de gants seront bientôt livrés aux provinces et aux territoires.

Et pour aider les entreprises à la recherche d’équipement de protection individuelle à trouver des fournisseurs, on lance aujourd’hui le site Web du carrefour sur l’approvisionnement en équipement de protection individuelle.

On a également créé de nouveaux processus d’appel d’offres innovateurs pour permettre à un plus grand nombre d'entreprises de mettre au point les solutions et les produits dont les Canadiens ont besoin pour traverser cette pandémie.

On sait depuis toujours qu’on trouve au Canada certains des meilleurs innovateurs du monde. Et il est incroyable de voir un si grand nombre d'entre eux utiliser leur talent et leur savoir-faire pour aider nos communautés pendant cette crise.

En avril, on a lancé un appel pour obtenir des prototypes créatifs, fabriqués au Canada, qui permettront de faire face aux éclosions actuelles et futures de COVID-19 et à des situations d'urgence similaires en matière de santé publique.

Et en deux semaines seulement, on a reçu plus de 550 propositions.

On va bientôt sélectionner quelques prototypes pour le dépistage, et les innovateurs pourront travailler avec le gouvernement pour augmenter la production.

Après avoir passé plusieurs mois chez nous, la vie commence tranquillement à reprendre son cours.

Il faut évidemment demeurer très vigilants et continuer à suivre les directives des responsables de la santé publique, mais certains commerces peuvent commencer à rouvrir et ça, c’est une bonne nouvelle.

Les boutiques de quartier, les petites entreprises et les commerçants jouent un rôle essentiel dans nos communautés et on s’est ennuyés d’eux pendant le confinement.

Et c’est le temps de les encourager autant que possible, tout en faisant attention et en portant un masque si nécessaire.

La reprise présente plusieurs défis pour les propriétaires d’entreprise.

Après avoir fermé leurs portes pendant plusieurs mois, nombreux sont ceux qui ont du mal à reprendre leurs activités et à réembaucher leurs employés parce qu’ils éprouvent des problèmes de liquidité.

Depuis les dernières semaines, pendant que les entreprises se préparent à rouvrir, plus d’employeurs utilisent la Subvention salariale d’urgence du Canada pour réembaucher leurs employés.

Prenons l’exemple de Track ‘N Trail, à Edmonton.

Track ‘N Trail est une entreprise solidement établie dans sa communauté. Elle vend des vêtements, de l’équipement et des chaussures de plein air depuis 36 ans, mais quand la pandémie a frappé, elle a dû fermer ses boutiques.

Après quelques mois difficiles, cette entreprise est maintenant prête à accueillir de nouveau les clients.

Et parmi les mesures prises pour remettre ses boutiques sur pied, elle a eu recours à la subvention salariale pour réembaucher ses employés.

Les commerces, les entrepreneurs locaux et les propriétaires d’entreprise sont au cœur de notre économie.

Ils font de nos villes et municipalités de meilleurs endroits où vivre.

Et collectivement, ils sont le plus important employeur du pays.

Pendant qu’on commence à relancer l’économie, certaines petites entreprises vont avoir besoin d’aide pour se remettre sur pied, et notre gouvernement va être là pour les soutenir grâce à des programmes comme la Subvention salariale d’urgence du Canada.

Je veux terminer ce matin en rappelant à tous les gens d’affaires qu’on a lancé une ligne téléphonique pour vous aider à naviguer cette période incertaine.

Les entrepreneurs et les petites entreprises, y compris les organismes de bienfaisance et les organismes à but non lucratif, pourront maintenant composer le 1-866-989-1080 pour obtenir l’aide d’un comptable ou d’un conseiller financier.

Durant cette pandémie, notre gouvernement a été là à tous les instants pour les Canadiens, et on va continuer à proposer des mesures pour les soutenir.

Samedi, on a présenté aux partis d’opposition un projet de loi qui prévoit d’autres propositions pour venir en aide aux gens.

Cette mesure législative va viser à apporter un soutien direct aux personnes handicapées, à aider plus de travailleurs grâce à la subvention salariale et à veiller à ce que les Canadiens qui ne sont pas en mesure de respecter certaines échéances juridiques, notamment les faillites, ne soient pas punis injustement.

On va aussi essayer d’apporter plus de souplesse dans les paiements de la Prestation canadienne d’urgence, tout en s’assurant que ceux qui la reçoivent frauduleusement en toute connaissance de cause en subissent les conséquences.

Les discussions se poursuivent, mais je suis convaincu qu’on va pouvoir travailler efficacement avec l’opposition pour apporter cette aide importante aux Canadiens.

Les prochaines semaines s’annoncent chargées alors qu’on commence à reprendre certaines activités, mais comme toujours, vous pouvez compter sur notre gouvernement pour la suite des choses.

Merci beaucoup.