Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

L’honorable J.C. Marc Richard

L’honorable J.C. Marc Richard est devenu juge à la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick le 28 octobre 2003. Pendant près de 15 ans, le juge en chef Richard a acquis une réputation pour la rédaction de ses jugements, son esprit de générosité et son véritable amour du droit. En tant que juge, le juge en chef Richard a apporté de l’intelligence et de l’empathie à ses décisions dans tous les domaines du droit entendus par la Cour d’appel, dont le droit pénal, le droit de la famille, le droit des assurances, le droit administratif et le droit constitutionnel.

Le juge en chef Richard a occupé de nombreux rôles de leadership au sein de la magistrature canadienne et, ayant siégé au Comité consultatif sur la déontologie judiciaire du Canada, dont il a également été coprésident, il est connu pour son engagement fondé sur des principes fermes dans les dossiers de déontologie judiciaire. Depuis 2004, il joue un rôle actif au sein de l’Association canadienne des juges des cours supérieures, notamment à titre de président. De plus, le juge en chef Richard a présenté de nombreuses conférences pour l’Institut national de la magistrature. Il a pris part à des travaux de recherche internationaux et à des missions de renforcement des capacités axées sur la promotion de la déontologie judiciaire dans des pays tels que le Ghana, les Maldives et le Mexique.

Avant sa nomination à la magistrature, le juge en chef Richard était reconnu comme étant l’un des plus grands plaideurs du Nouveau-Brunswick. Il a entamé sa carrière juridique en tant que procureur de la Couronne, avant de se joindre à un cabinet privé du nom de Barry & O’Neil (qui allait par la suite s’appeler Barry Spalding Richard), à Saint John. Lorsqu’il était avocat, il a été choisi pour occuper divers postes de leadership, dont ceux de président de la Division du Nouveau-Brunswick de l'Association du Barreau canadien et de président du conseil du Barreau du Nouveau-Brunswick. Il a été nommé conseiller de la Reine en 2002.

Né à Moncton et élevé au sein d’une famille fière de ses racines acadiennes, le juge en chef Richard parle couramment les deux langues officielles. Parmi ses héros se trouvent ceux qui se sont battus pour atteindre l’égalité linguistique et culturelle au Nouveau-Brunswick. Il a étudié en français et en anglais à l’Université de Moncton et à la London School of Economics and Political Science. Le juge en chef Richard et son épouse, Sabra Livingstone, sont les fiers parents d’une fille.

Produit connexe