Vancouver (Colombie-Britannique)
15 novembre 2017

La police joue un rôle important dans les opérations de soutien à la paix des Nations Unies et internationales depuis le début des années 1960. Au fil du temps, le nombre de policiers envoyés a augmenté considérablement. Les mandats ont aussi changé : les simples activités de supervision se sont transformées en soutien direct à la mise en œuvre de la primauté du droit et d’efforts de stabilisation après-conflit, de maintien de la paix et de réforme du secteur de la sécurité. Depuis 1989, plus de 4 000 agents de police canadiens ont pris part à plus de 66 opérations. Ces dix dernières années, l’envoi de policiers s’est taillé une place de choix dans la contribution du Canada en appui aux opérations de paix des Nations Unies. 

En date de novembre 2017, 65 policiers canadiens sont déployés dans des missions multilatérales et bilatérales de maintien de l’ordre en Haïti, en Cisjordanie, en Ukraine, en Irak et en Colombie. Le Canada a également affecté un conseiller supérieur sur les questions policières à la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies.

Appui du Canada et de ses forces policières aux missions et initiatives des Nations Unies

À Haïti, le Canada déploie jusqu’à 25 policiers, principalement au sein de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti, afin de soutenir la primauté du droit, les droits de la personne et la professionnalisation continue de la police nationale haïtienne.

Le Canada a également déployé jusqu’à dix policiers en Colombie pour contribuer aux efforts des Nations Unies visant à appuyer le processus de paix et à renforcer la capacité policière colombienne dans le contexte après-conflit.

Depuis 2014, la police canadienne joue un rôle de premier plan dans une initiative des Nations Unies qui vise à former des candidates aux opérations policières de maintien de la paix des Nations Unies. Le Canada a formé près de 1 000 aspirants-policiers, dont la plupart étaient des femmes, qui provenaient de neuf pays : Rwanda, Burkina Faso, Niger, Cameroun, Bénin, Togo, Ghana, Colombie et Sénégal.

Le Canada fournit également plus d’un million de dollars à la Division de la police des Nations Unies afin de concevoir et offrir de la formation à jusqu’à 200 policières. Cette formation les aidera à gérer les difficultés et possibilités uniques qui pourraient se présenter à elles si elles se portaient candidates à des postes de direction au sein des opérations de paix des Nations Unies.

Qui déploie des policiers canadiens dans ces missions et ces initiatives?

Environ 35 % des agents déployés proviennent de la GRC et 65 % proviennent de 31 services de police provinciaux, régionaux et municipaux. Les ministres de la Sécurité publique, des Affaires étrangères et du Développement international autorisent ces déploiements, qui sont réalisés conformément à une entente de partenariat établie entre la GRC, Affaires mondiales Canada et Sécurité publique Canada et qui s’intitule l’Arrangement sur la police civile au Canada.

Les déploiements de policiers canadiens réalisés dans le cadre de l’Arrangement sur la police civile au Canada s’accompagnent de projets stratégiques en matière de maintien de l’ordre qui sont financés par l’intermédiaire du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix d’Affaires mondiales Canada.

Produits connexes