Ottawa (Ontario) - 14 juin 2017

Le juge Arthur Joseph LeBlanc est né à Arichat‑Ouest, en Nouvelle‑Écosse, en 1943, et a fait ses études primaires et secondaires dans cette région. Il a obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université St. Francis Xavier en 1964 et un baccalauréat en droit de l’Université Dalhousie en 1968. Il a ensuite été reçu au barreau de la Nouvelle‑Écosse en novembre 1968.

Le juge LeBlanc a pratiqué le droit pendant plus de trente ans, d’abord comme associé chez Vincent deP Burke, puis comme associé principal, au cabinet d’avocats LeBlanc MacDonald and Pickup, auquel a succédé le cabinet LeBlanc MacDonald. Il a poursuivi sa pratique d’avocat et l’a concentrée par la suite sur les litiges civils. En 1983, le juge LeBlanc a été nommé conseiller de la reine en reconnaissance de sa carrière distinguée en droit.

Tout en pratiquant le droit, le juge LeBlanc a siégé comme administrateur auprès de plusieurs sociétés et autorités de développement. Il a aussi été actif auprès de la Nova Scotia Barristers’ Society et de la Strait of Canso Barristers’ Society.

En 1998, il a été nommé juge à la Cour suprême de la Nouvelle‑Écosse (Division générale). Le juge LeBlanc restera en poste jusqu’à son assermentation comme lieutenant-gouverneur.

Le juge LeBlanc a reçu la médaille du jubilé d’or de la reine.

L’épouse du juge est Rosemarie Patricia (Patsy) LeBlanc (née Lirette), qui est née à Beresford, au Nouveau-Brunswick. Ils ont trois grands enfants, Pierre, André et Robert. Ils ont six petits-enfants.  

Le juge LeBlanc et son épouse s’intéressent beaucoup aux arts de la scène, en particulier aux jeunes artistes et aux artistes émergents. Mme LeBlanc fait activement du bénévolat, elle a siégé à plusieurs conseils d’administration et elle est dévouée actuellement à deux causes liées à la santé.

Produit connexe

Le premier ministre annonce la nomination d’un nouveau lieutenant-gouverneur et d’une nouvelle commissaire territoriale