Ottawa (Ontario)
3 septembre 2017

Le premier ministre, Justin Trudeau, a fait la déclaration suivante à la suite du plus récent essai d’une arme nucléaire par la Corée du Nord :

« Le Canada condamne sans équivoque l’essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord le 3 septembre. Cet essai, jumelé au programme agressif d’essai de missiles balistiques par ce pays, représente une menace réelle et concrète à la sûreté et à la sécurité des pays voisins et de la communauté internationale.

« Ce dernier essai, dont la magnitude semble nettement supérieure à celle des cinq explosions nucléaires précédentes, contrevient directement à plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Il montre une fois de plus le mépris flagrant de la Corée du Nord à l’égard du droit international.

« Ces nouvelles provocations par les dirigeants de la Corée du Nord, en plus de leur volonté profondément dangereuse de concevoir des armes nucléaires et de faire l’essai de missiles balistiques près des pays avoisinants, ne font qu’isoler davantage ces dirigeants.

« Le Canada continue d’insister fermement pour que la Corée du Nord abandonne sa ligne de conduite actuelle, dont sa rhétorique agressive. Nous demandons à ce qu’elle reprenne un dialogue constructif permettant de trouver une solution complète et vérifiable.

« Nous exhortons le Conseil de sécurité des Nations Unies à prendre d’autres mesures décisives afin de freiner efficacement les efforts de prolifération de la Corée du Nord. Nous demandons également à tous les pays de mettre en œuvre pleinement les sanctions pertinentes prises par les Nations Unies.

« Nous continuerons de travailler avec nos principaux partenaires régionaux – dont les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon – ainsi qu’avec l’ensemble de la communauté internationale, en vue de contrer la menace nord-coréenne. »