Ottawa (Ontario)
10 octobre 2017

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale :

« Aujourd’hui, les Canadiens et les gens de partout dans le monde réfléchissent au rôle déterminant que joue la santé mentale dans leur vie. En cette Journée mondiale de la santé mentale, nous cherchons à faire comprendre comment mieux affronter les problèmes de santé mentale qui touchent nos milieux de travail, nos communautés, nos vies et celles de nos proches.

« La santé mentale est un élément vital de notre bien-être général et nous devons tous avoir accès aux soins de santé mentale et au soutien dont nous avons besoin. Aujourd’hui est une occasion de célébrer ceux qui travaillent à faire en sorte que les soins de santé mentale soient une réalité partout dans le monde. Elle nous rappelle également que nous avons tous un rôle à jouer pour lutter contre la stigmatisation et créer des cultures où nous pouvons parler ouvertement de la santé mentale. Nous reconnaissons aussi l’importance de ce que vivent les gens directement touchés par un problème de santé mentale et leurs proches. Leur voix et leurs histoires doivent être au cœur de nos efforts visant à améliorer les soins de santé mentale pour tous.

« Le thème de cette année, La santé mentale au travail, nous rappelle que pour beaucoup de gens, le travail peut être une source de stress et susciter des difficultés en matière de santé mentale. Il revient à chacun d’entre nous de créer des milieux de travail qui encouragent la santé mentale et répondent aux divers besoins des employés. Comme employeur, le gouvernement cherche à s’assurer que les milieux de travail sont sains et sûrs. Nous reconnaissons aussi que les femmes vivent des difficultés particulières au travail et qu’elles assument une responsabilité démesurée à l’égard des soins de santé mentale. Tout le monde en bénéficie lorsque les femmes participent pleinement à notre économie et à nos communautés. Nous devons faire plus pour créer des milieux de travail sans discrimination, qui soient sûrs et sains pour les gens de toutes les identités sexuelles.

« Le Canada a fait des progrès importants dans le domaine des soins de santé mentale et notre gouvernement est déterminé à continuer à promouvoir les soins, le soutien et les services de santé mentale. Le budget de 2017 prévoit 5 milliards de dollars sur dix ans pour soutenir des initiatives de santé mentale au Canada. C’est la première fois que le gouvernement fédéral donne la priorité à la santé mentale dans les accords sur la santé avec les provinces et les territoires. La semaine dernière, nous avons lancé une nouvelle stratégie de prévention du suicide à l’intention de nos militaires en service actif et des vétérans. Cette stratégie permettra de nous assurer qu’ils reçoivent les meilleurs soins possibles. Nous faisons de grands investissements dans le logement, les emplois et l’acquisition de compétences parce que l’accès à un logement sûr, adéquat et abordable, ainsi qu’à un emploi bien rémunéré, sont des facteurs déterminants de notre santé physique et mentale. Le budget de 2017 affecte aussi plus de 200 millions de dollars s’étalant sur les cinq prochaines années à un soutien accru des services de santé mentale destinés aux Premières Nations et aux Inuits, dans le prolongement d’initiatives menées par les Autochtones.

« Aujourd’hui, je tiens particulièrement à remercier les gens qui ont raconté leur histoire et parlé de ce qu’ils ont vécu en lien avec la santé mentale, y compris ma mère, Margaret. Leur courage et leur ouverture ont contribué à contrer la stigmatisation et à nous permettre de parler plus ouvertement de la santé mentale. Ensemble, nous pouvons bâtir sur leurs efforts et soutenir la santé mentale des Canadiens pour des générations à venir. »