Ottawa (Ontario)
1 novembre 2017

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de la réunion avec les Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes :

« Aujourd’hui, j’ai eu l’honneur de rencontrer les Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes afin de célébrer et de renforcer notre relation unique et de longue date.

« Nous savons que notre cheminement national vers la réconciliation exige des changements systémiques. Ces changements devront reconnaître le droit de faire avancer l’autodétermination et l’autonomie gouvernementale. Les traités modernes et les accords sur l’autonomie gouvernementale représentent la réconciliation en action.

« Aujourd’hui, nous avons parlé des progrès réalisés en vue de l’autodétermination, et nous avons discuté de notre volonté commune de veiller à ce que les gouvernements autochtones continuent de prospérer. Les communautés autochtones ainsi que tous les Canadiens en bénéficieront. Nous savons que nous devons discuter de façon ouverte et honnête de nos objectifs communs. De cette façon, nous pourrons trouver des solutions qui répondent aux contextes et aux besoins précis des différents peuples et des diverses communautés.

« J’ai été inspiré par les commentaires des gouvernements autochtones qui prennent des mesures concrètes pour gérer leurs terres et leurs ressources. Ils travaillent également à promouvoir la durabilité ainsi que la santé sociale et économique de leurs communautés. Le travail qu’ils accomplissent bénéficie à leurs communautés et à l’ensemble du pays.

« Au nom du gouvernement du Canada, je remercie les partenaires autogouvernants et signataires de traités modernes d’avoir participé à la réunion d’aujourd’hui dans le but commun de bâtir un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants. En travaillant ensemble, nous continuerons de créer une nouvelle relation de gouvernement à gouvernement qui soit fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. »