Ottawa (Ontario) - 16 mai 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour saluer le quatrième rapport du Conseil canado-américain pour l’avancement des femmes entrepreneures et chefs d’entreprises :

« Aujourd’hui, je salue le quatrième rapport du Conseil canado‑américain pour l’avancement des femmes entrepreneures et chefs d’entreprises, qui souligne l’importance de faciliter l’accès aux capitaux pour les femmes.

« Je remercie le Conseil du travail qu’il accomplit en vue d’examiner la façon dont nous pouvons améliorer l’accès aux capitaux, un enjeu identifié dans le rapport précédent du Conseil comme étant l’un des plus importants obstacles auxquels font face les entrepreneures. Le quatrième rapport comprend des mesures concrètes que nous pouvons prendre en tant que fournisseurs de capitaux, entrepreneures et gouvernements pour veiller à ce que tous les entrepreneurs aient accès aux capitaux et au financement dont ils ont besoin pour transformer leurs idées en entreprises prospères.

« Nous savons que les gouvernements peuvent promouvoir une croissance économique qui profite au plus grand nombre en apportant un soutien ciblé aux entreprises détenues et dirigées par des femmes. Le rapport souligne un financement de 1,4 milliard de dollars en nouveaux fonds disponibles aux entrepreneures grâce à la Banque de développement du Canada. Il met également en valeur des capitaux disponibles visant à accroître la participation des femmes dans des industries souvent dominées par les hommes. Nous offrons aussi des solutions de financement et d'assurance pour ceux qui souhaitent exporter vers les marchés mondiaux, ainsi que de nouveaux prêts aux entrepreneures dans le secteur de l’agriculture.

« Au-delà de ces mesures, le Canada demeure résolu à améliorer la représentation des femmes dans les postes de direction au sein de sociétés de capital de risque. Nous nous sommes également engagés à accroître la proportion des marchés publics remportés par les entreprises dirigées par des femmes. Enfin, nous faisons avancer l’égalité des sexes au sein des conseils d’administration canadiens grâce au projet de loi C-25. Ces mesures représentent des étapes importantes en vue d’assurer que les entrepreneures ont accès aux capitaux dont elles ont besoin pour faire prospérer leurs entreprises.

« Lorsque les entrepreneures réussissent, c’est toute la société qui en tire parti. Nous devons travailler ensemble en vue d’éliminer les obstacles auxquels font face les entreprises dirigées par des femmes. Nous saluons ces recommandations et nous poursuivrons nos efforts pour appuyer les femmes entrepreneures et chefs d’entreprises. Nous sommes impatients d’accueillir le dernier rapport du Conseil qui portera sur l’avancement des femmes leaders dans le secteur privé. »