Ottawa (Ontario) - 17 mai 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie :

« En cette Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, nous nous joignons aux Canadiens et aux gens partout sur la planète pour demander un monde où les préjugés, la persécution et la discrimination n’existent plus. Chacun d’entre nous mérite d’avoir les mêmes droits et opportunités dans la vie, peu importe qui nous aimons ou la manière dont nous nous identifions.

« Le thème de cette année est Solidarité et alliances. Un individu peut susciter le changement, mais lorsque les gens s’unissent avec force et fierté, ils ouvrent la voie au progrès. Grâce aux efforts courageux et inlassables des défenseurs et des alliés des communautés LGBTQ2, le Canada d’aujourd’hui fait preuve de plus de justice et de compassion. Cependant, nous avons encore du chemin à faire.

« Chaque jour, des membres des communautés LGBTQ2 font face au harcèlement, à la discrimination et à la violence simplement à cause de qui ils sont. Les inégalités n’ont pas leur place dans notre société, et le Canada devient plus fort chaque jour lorsque nous choisissons de valoriser la diversité.

« Au cours de la dernière année, en collaboration avec le député Randy Boissonnault, conseiller spécial sur les enjeux liés à la communauté LGBTQ2, le gouvernement du Canada a franchi des étapes importantes pour reconnaître et protéger les droits des personnes LGBTQ2.

« En juin dernier, nous avons adopté un projet de loi qui enchâsse dans la loi la protection des Canadiens contre la discrimination et les crimes haineux fondés sur leur identité ou leur expression de genre. Quelques mois plus tard, nous avons présenté des excuses aux personnes ayant subi un préjudice à cause des lois, politiques et pratiques fédérales qui ont mené à l’oppression et à la discrimination envers les personnes LGBTQ2 au Canada.  

« Nous avons également mis de l’avant plusieurs initiatives qui feront une différence pour les communautés LGBTQ2. Dans le budget de 2017, nous avons présenté la Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, dotée d’un budget de 101 millions de dollars. La toute première stratégie fédérale de ce genre, elle contribuera à combler les lacunes en matière du soutien à des populations diversifiées, dont les communautés LGBTQ2. Le budget de 2018 propose quant à lui d’injecter 86 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour élargir la Stratégie et aider à éliminer la discrimination, le harcèlement et d’autres problèmes qui touchent les personnes LGBTQ2 et d’autres groupes vulnérables.

« Nous savons aussi que nous devons combler les lacunes en matière de données pour mieux comprendre les enjeux socioéconomiques fondamentaux auxquels les Canadiens LGBTQ2 font face. À cette fin, le budget de 2018 prévoit 6,7 millions de dollars sur les cinq prochaines années pour que Statistique Canada mette sur pied le Centre pour les statistiques sur les sexes, la diversité et l’inclusion.

« Sur la scène internationale, le Canada continue de faire avancer les droits LGBTQ2. En tant que coprésident actuel de la Coalition pour l’égalité des droits, nous travaillons de concert avec des États, la société civile et des organismes internationaux pour combattre la discrimination et la violence envers les personnes LGBTQ2. Nous sommes impatients d’accueillir la conférence mondiale sur les droits des personnes LGBTI et le développement inclusif qui sera organisée par la Coalition à Vancouver au mois d’août prochain.

« Aujourd’hui, nous nous réengageons à bâtir un avenir où chacun d’entre nous, peu importe son expression de genre, son identité de genre ou son orientation sexuelle, est libre d’être lui-même et d’atteindre son plus haut potentiel. »