Ottawa (Ontario) - 23 août 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la journée du Ruban noir, la journée nationale de commémoration des victimes du communisme et du nazisme en Europe :

« En ce jour, en 1939, quelques jours à peine avant le début de la Deuxième Guerre mondiale, l’Allemagne nazie et l’Union soviétique de Staline ont signé le tristement célèbre Pacte Molotov-Ribbentrop. Ce pacte a privé les pays de l’Europe de l’Est et de l’Europe centrale de leurs droits et a mené à la destruction des communautés à travers le continent, dont des communautés juives et roms.

« Ces régimes corrompus se sont servis du pacte pour envahir et saisir le contrôle de l’Europe et de ses habitants. Lors des événements qui ont suivi, des millions de personnes ont été assassinées et privées de leurs droits fondamentaux, provoquant d’immenses souffrances.

« Aujourd’hui, je me joins aux Canadiens et à nos partenaires internationaux pour rendre hommage aux victimes du communisme et du nazisme en Europe. Nous sommes solidaires des survivants et de leurs descendants, qui composent encore avec les traumatismes engendrés par ces régimes cruels.

« Parmi ceux qui ont fui les régimes soviétique et nazi, nombreux sont ceux qui ont trouvé un foyer accueillant au Canada où ils ont rebâti leur vie. Ces réfugiés et leurs descendants ont apporté des contributions remarquables à notre pays, aidant à façonner notre identité canadienne et à bâtir le Canada fort, diversifié et prospère que nous connaissons aujourd’hui. Leurs histoires nous rappellent notre responsabilité commune de protéger les droits de la personne, la liberté et la démocratie. Ensemble, nous devons veiller à ce que de telles atrocités ne se produisent plus jamais.

« Au nom du gouvernement du Canada, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à ceux qui ont souffert et ont perdu des proches en raison des régimes communiste et nazi. En gardant leurs histoires à l’esprit, nous continuerons de promouvoir et de protéger les droits de la personne, la liberté et la démocratie. »