Montréal (Québec) - 7 décembre 2018

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd'hui rencontré les dirigeants autochtones nationaux et a participé à une réunion des premiers ministres avec les dirigeants autochtones nationaux.

Le premier ministre a d’abord tenu une rencontre privée avec le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, le président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, Natan Obed, et le président du Ralliement national des Métis, Clément Chartier. Les dirigeants autochtones nationaux se sont entretenus avec le premier ministre sur les priorités socioéconomiques respectives des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Les trois dirigeants autochtones nationaux ont ensuite participé à une rencontre des premiers ministres des provinces et territoires organisée par le premier ministre. Ils se sont entretenus sur les mesures concrètes que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux pourraient prendre pour encourager le développement, la croissance et la prospérité économiques des communautés et des entreprises autochtones.

Lors de son discours d’ouverture, le premier ministre a fait valoir que l’inclusion économique des peuples autochtones est fondamentale pour assurer la réussite future du Canada. Il a également insisté sur le fait que la croissance économique et la prospérité des peuples autochtones font partie intégrante de la réconciliation et sont essentielles à l’autonomisation des communautés autochtones.

À la suite d’une discussion ouverte entre les premiers ministres des provinces et territoires et les dirigeants autochtones, le premier ministre a terminé la rencontre en soulignant que la réconciliation économique avec les peuples autochtones reposera sur des partenariats avec le gouvernement fédéral, les gouvernements des provinces et territoires et les gouvernements autochtones. Nous devons également assurer la collaboration entre les communautés autochtones, les ordres de gouvernement et le secteur privé.

Les réunions qui ont eu lieu aujourd’hui avec les dirigeants autochtones nationaux s’ajoutent aux mécanismes bilatéraux permanents établis avec l’Assemblée des Premières Nations et les Premières Nations, l’Inuit Tapiriit Kanatami et les quatre régions de l’Inuit Nunangat ainsi que le Ralliement national des Métis et ses organisations membres.