Ottawa (Ontario) - 8 janvier 2019

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd'hui la déclaration suivante au sujet de la réunion avec les Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes :

« Aujourd'hui, j’ai eu l’honneur de rencontrer les dirigeants des Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes pour la deuxième fois. La réunion nous a permis de renforcer la relation particulière que nous continuons d’entretenir.

« Nous avons discuté des progrès réalisés l’année dernière en vue d’encourager l’autodétermination, y compris la nouvelle politique fiscale élaborée de façon conjointe avec les Premières Nations autogouvernantes. Cette nouvelle politique n’est qu’un exemple de notre engagement consistant à faire les choses différemment. Nous pouvons redéfinir notre relation en travaillant avec les peuples autochtones pour répondre à leurs véritables besoins et priorités.

« Ces réformes sont beaucoup plus qu’une simple question de financement. Elles aident le Canada à donner suite à ses promesses et ses obligations en vertu des traités et des accords conclus sur l’autonomie gouvernementale. En vertu de ces réformes, les communautés autochtones démontrent également la façon dont l’autonomie gouvernementale mène à la réussite.

« Au cours de la dernière année, nous avons également travaillé ensemble pour réformer les services à l’enfance et à la famille de façon à ce que les enfants restent avec leurs parents et leurs communautés. Plus tard cette année, nous présenterons un nouveau projet de loi en vue de préserver, de promouvoir et de renforcer les langues autochtones.

« Même si nous avons beaucoup accompli ensemble, il reste encore beaucoup de travail à faire. C’est pourquoi les réunions annuelles comme celle d’aujourd'hui sont essentielles et d’une importance vitale pour notre gouvernement. Aujourd'hui, nous avons identifié les moyens de faire avancer davantage des priorités clés qui renforceront la mise en œuvre des traités modernes et des accords sur l’autonomie gouvernementale. Nous avons également discuté des autres priorités des Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes concernant les mesures à prendre pour faire avancer la réconciliation.

« Aucune relation n’est plus importante pour le gouvernement du Canada que celle que nous entretenons avec les peuples autochtones. Je remercie nos partenaires des Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes pour la réunion d’aujourd'hui et pour leur engagement à bâtir un avenir meilleur pour les générations futures. Je suis convaincu que les discussions d’aujourd'hui nous aideront à réaliser encore plus de progrès et à atteindre des résultats positifs et durables pour les Premières Nations autogouvernantes et signataires de traités modernes.

« Nous reconnaissons que lorsque notre relation est fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat, nous obtenons de meilleurs résultats pour tous. Les communautés sont plus fortes, les citoyens sont en meilleure santé, les cultures s’épanouissent et les économies réussissent. Les traités modernes et les accords sur l’autonomie gouvernementale sont des exemples concrets de la réconciliation en action. »