Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Alcoa et Rio Tinto annoncent le tout premier procédé de fusion de l’aluminium à zéro émission de carbone au monde

Un projet d’investissement de 558 millions de dollars permettra de créer et de maintenir des milliers d’emplois au Canada

Alcoa Corporation et Rio Tinto Aluminum, des leaders mondiaux de l’industrie de l’aluminium, ont annoncé aujourd’hui un procédé révolutionnaire de fabrication de l’aluminium qui produit de l’oxygène et élimine toutes les émissions de gaz à effet de serre des procédés de fusion traditionnels.

Il s’agit de la plus importante innovation dans l’industrie de l’aluminium depuis plus d’un siècle, et d’une étape décisive dans la lutte contre les changements climatiques.

Pour mener à bien l’élaboration et la commercialisation à plus grande échelle de ce nouveau procédé, Alcoa et Rio Tinto ont formé une coentreprise qui s’appelle Elysis. La nouvelle coentreprise réalisera en deux phases un projet de 558 millions de dollars.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé un investissement de 60 millions de dollars pour appuyer Elysis. Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé que le gouvernement du Québec, quant à lui, versera une contribution égale et deviendra également un partenaire de l’entreprise. Apple effectuera aussi un investissement de 13 millions de dollars pour la première phase du projet et a accepté de fournir un soutien technique à Elysis.

Cette nouvelle entreprise, dont le siège social sera situé au Québec, emploiera directement 100 personnes et pourrait créer plus de 1 000 emplois d’ici 2030, tout en assurant le maintien de 10 500 emplois existants dans l’industrie de l’aluminium au Canada.

Elysis développera davantage la technologie afin d’accorder des licences pour la mise à niveau des usines de fusion existantes ou pour la conception et la construction de nouvelles installations. Les travaux liés à la commercialisation du procédé seront réalisés dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, où Elysis construira une installation de calibre mondial.

Une fois mise en œuvre dans son intégralité, cette technologie révolutionnaire éliminera presque entièrement l’empreinte de carbone de l’industrie de l’aluminium du Canada. De plus, elle aidera à renforcer les industries de l’aluminium et de la fabrication déjà bien intégrées du Canada et des États-Unis.

La technologie peut aussi contribuer à réduire de façon significative l’empreinte de carbone du pays au cours de la prochaine décennie, aidant ainsi le Canada à donner suite aux engagements qu’il a pris en vertu de l’Accord de Paris.

Citations

« L’annonce d’aujourd’hui permettra de créer et de maintenir des milliers d’emplois pour les Canadiens, de réduire considérablement l’empreinte de carbone du Canada, et de renforcer davantage l’industrie de l’aluminium en Amérique du Nord. Il s’agit d’une journée historique pour l’industrie de l’aluminium, et pour tous les travailleurs canadiens de ce secteur, qui jouent un rôle important dans notre économie et dans l’avenir de notre pays. »
Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« L’industrie de l’aluminium fait partie de l’ADN du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de tout le Québec. C’est pourquoi notre gouvernement a décidé de devenir partenaire de ce projet innovant et unique au monde. À travers lui, ce sera toute l’expertise, tout le savoir-faire et le talent québécois qui rayonnera ici et ailleurs dans le monde. D’ailleurs, nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux dans la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium pour stimuler l’essor de la filière industrielle québécoise et renforcer sa compétitivité à l’échelle mondiale. Ensemble, nous nous sommes donné les moyens de voir loin et grand. Ensemble, nous sommes en train de bâtir un nouveau Québec encore plus prospère, instruit, équitable, vert et mobile. »
Philippe Couillard, premier ministre du Québec, responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Roberval

« Cette découverte a été faite au terme de longues recherches dans l’industrie de l’aluminium, et cette annonce est le point culminant des travaux de nombreux employés dévoués d’Alcoa. Aujourd’hui, notre tradition d’innovation se poursuit, au moment où nous portons l’avantage durable de l’aluminium à un niveau inédit. Cette innovation a la possibilité d’améliorer notre industrie en réduisant l’empreinte de carbone dans un éventail de produits, des automobiles jusqu’aux produits électroniques grand public. »
Roy Harvey, président et chef de la direction d’Alcoa

« Il s’agit d’un procédé de fusion révolutionnaire qui pourrait réduire considérablement les émissions de carbone. Ce procédé s’ajoute à l’importante contribution de l’industrie de l’aluminium au progrès humain, en permettant de fabriquer des produits recyclables à l’infini, plus solides, plus légers et plus éconergétiques. Rio Tinto est fier de travailler avec Alcoa, Apple et les gouvernements du Canada et du Québec en vue d’encourager une innovation qui pourrait transformer l’industrie et les chaînes d’approvisionnement de nos clients. »
J-S Jacques, chef de la direction de Rio Tinto

« La société Apple s’engage à faire avancer les technologies qui sont bonnes pour la planète et qui contribuent à la protéger pour les générations à venir. Nous sommes fiers de participer à ce nouveau projet ambitieux et nous attendons avec impatience le jour où nous pourrons utiliser de l’aluminium produit sans émissions directes de gaz à effet de serre dans la fabrication de nos produits. »
Tim Cook, PDG d’Apple

Faits saillants

  • Elysis emploiera directement une centaine d’employés, notamment dans les domaines de la recherche et du développement, de la gestion, et des ventes.
  • Dans l’installation qui sera établie au Québec, les employés travailleront à la commercialisation de la toute première technologie de fusion de l’aluminium à zéro émission de carbone au monde, ce qui témoigne de l’ingéniosité canadienne et de l’engagement du Canada à élaborer des technologies vertes qui favorisent une croissance économique durable et responsable.
  • Cette technologie pourrait contribuer à réduire d’environ 6.5 millions de tonnes métriques au Canada, ce qui équivaut à retirer 1,8 million de véhicules légers de la route. Elle pourrait aussi réduire les coûts de production et améliorer la productivité.
  • Apple effectuera un investissement de 13 millions de dollars pour la première phase du projet. Apple a facilité la collaboration entre Alcoa et Rio Tinto sur le processus de fusion à zéro émission de carbone, et a accepté d’offrir un soutien technique aux partenaires de la coentreprise.
  • Vincent Christ, un dirigeant chevronné comptant plus de 30 ans d’expérience à Rio Tinto, a été nommé chef de la direction d’Elysis.
  • Alcoa a conçu la technologie brevetée. La société fabrique actuellement du métal à l’Alcoa Technical Center, à l’extérieur de Pittsburgh, aux États-Unis, où le procédé est employé à différentes échelles depuis 2009.
  • Elysis accordera une licence pour la technologie et vendra des matériaux cathodiques et anodiques exclusifs, lesquels dureront plus de 30 fois plus longtemps que les composantes traditionnelles.
  • L’industrie de l’aluminium injecte 4,6 milliards de dollars dans le produit intérieur brut du Canada, et ses exportations annuelles vers les États-Unis se chiffrent à 9,5 milliards de dollars.
  • L’investissement du gouvernement du Canada sera effectué au titre du Fonds stratégique pour l’innovation, un programme de 1,26 milliard de dollars visant à attirer et à soutenir des investissements commerciaux de grande qualité au Canada, à faire croître l’économie, et à élargir le rôle des entreprises canadiennes dans les chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales.
  • En plus du Fonds stratégique pour l’innovation, le gouvernement du Canada continue d’investir dans des programmes et des services clés pour aider les entreprises à innover, à créer des emplois et à stimuler l’économie du Canada.

Lien connexe