Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre conclut une semaine fructueuse à l’Assemblée générale des Nations Unies

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd’hui une semaine productive à New York, où il a participé à la 73e Assemblée générale des Nations Unies (AGNU).

À l’AGNU, le premier ministre a réaffirmé l’engagement de longue date du Canada envers l’ONU. Il a réitéré l’importance de travailler ensemble pour encourager la croissance économique qui profite au plus grande nombre, promouvoir l’égalité des sexes, lutter contre les changements climatiques et bâtir un monde plus sûr et plus pacifique.

Le premier ministre a organisé une table ronde avec des dirigeants mondiaux pour poursuivre l’élan lancé lors du Sommet du G7, qui a permis de mobiliser un investissement sans précédent de 3,8 milliards de dollars canadiens pour promouvoir l’éducation des filles et des femmes en situation de crise ou de conflit. Aujourd’hui, le Canada a salué les contributions de plus de 527 millions de dollars canadiens du Danemark, des Pays‑Bas, de la Norvège et du Qatar. Ces fonds aideront les pays en développement à faire en sorte que tous les enfants aient accès à une éducation de qualité et à une formation moderne axée sur les compétences.

Le premier ministre a aussi prononcé une allocution à l’occasion de l’événement « 12 ans pour éliminer les obstacles et ne laisser aucune fille pour compte ». Lors de l’évènement, plus de 500 intervenants se sont engagés à prendre des mesures concrètes pour éliminer les obstacles qui empêchent l’éducation des filles.

De concert avec la première ministre du Royaume-Uni Theresa May, le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo du Ghana et le président Paul Kagame du Rwanda, le premier ministre Trudeau a dirigé une table ronde sur les différentes façons de créer de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités pour les jeunes à travers l’Afrique.

De plus, le premier ministre s’est joint au Secrétaire général des Nations Unies António Guterres et à d’autres dirigeants mondiaux dans le cadre de l’activité Financement du développement durable, afin de discuter des moyens de donner suite au Programme de développement durable à l’horizon 2030. Au cours de cet événement, le premier ministre a annoncé que le Canada accorderait 20 millions de dollars au centre mondial de coordination en matière d’infrastructure, dans le cadre de ses efforts en vue d’appuyer des projets d’infrastructure transformateurs à travers le monde. Le centre réunit des investisseurs des secteurs publics et privé en vue d’élaborer des infrastructures de qualité qui créent de bons emplois, renforcent les communautés et encouragent la croissance économique.

Le premier ministre a eu l’honneur de prendre la parole devant l’Assemblée générale des Nations Unies à l’occasion du Sommet Nelson Mandela pour la paix. Dans son allocution, il a rendu hommage à Nelson Mandela pour sa contribution à la paix et à la réconciliation dans le monde. Le premier ministre a également appuyé la Déclaration politique adoptée au Sommet Nelson Mandela pour la paix.

De plus, le premier ministre a prononcé une allocution dans le cadre de la prestigieuse série de conférences Russell C. Leffingwell, lors d’une discussion informelle au Conseil des relations extérieures. C’est dans ce contexte qu’il a parlé du rôle du Canada sur la scène mondiale, de l’importance du multilatéralisme et de l’avenir de la mondialisation.

Lors de sa visite à New York, le premier ministre a rencontré plusieurs dirigeants mondiaux pour discuter de leurs priorités communes, dont le premier ministre du Népal, Khadga Prasad Sharma Oli, la première ministre de la Barbade, Mia Mottley, le président de la Colombie, Iván Duque, le président de la France, Emmanuel Macron, la première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, et le président du Paraguay, Mario Abdo Benítez.

Citation

« Les défis d’aujourd’hui ne connaissent pas de frontière. Le Canada s’engage à travailler avec ses partenaires à travers le monde pour bâtir un avenir meilleur pour tous, qu’il soit question de créer des économies qui profitent au plus grande nombre, de lutter contre les changements climatiques, ou encore de bâtir un monde plus sûr et plus pacifique. Cette semaine, nous nous sommes rassemblés pour appuyer les infrastructures plus résilientes et durables, créer de nouvelles opportunités pour les jeunes à travers l’Afrique et veiller à ce que les femmes et les filles les plus vulnérables du monde aient la chance d’apprendre et de réussir. Voilà les progrès que nous pouvons réaliser en travaillant ensemble.»
Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le Canada est le cinquième donateur en importance du système de l’ONU.
  • Le Canada cherche à obtenir un siège non permanent au Conseil de sécurité pour la période 2021-2022.
  • Le Canada assume la présidence du G7 en 2018, et il fait avancer des priorités nationales et internationales qui s’articulent autour des cinq grands thèmes suivants :
    • Investir dans la croissance économique qui profite à tout le monde 
    • Se préparer aux emplois de l’avenir 
    • Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes 
    • Travailler ensemble à l’égard des changements climatiques, des océans et de l’énergie propre 
    • Construire un monde plus pacifique et plus sûr 

Liens connexes