Main Container

logo

Le gouvernement du Canada accueille le plus grand projet d’investissement privé de l’histoire canadienne

Main Content

LNG Canada annonce un investissement de 40 milliards de dollars qui créera 10 000 emplois pour la classe moyenne

Le Canada sait que le leadership en matière d’environnement et la croissance économique vont de pair. Au moyen d’infrastructures modernes et de technologies plus propres, nous pouvons acheminer nos ressources vers de nouveaux marchés. Nous pourrons ainsi diversifier nos échanges commerciaux, faire croître notre économie et créer de bons emplois bien rémunérés pour les Canadiens de la classe moyenne.

Le premier ministre Justin Trudeau a salué aujourd’hui la décision de LNG Canada de réaliser un grand projet de gaz naturel liquéfié (GNL) à Kitimat, en Colombie‑Britannique. Le projet de 40 milliards de dollars est le plus grand projet d’investissement privé de l’histoire du pays. Il mènera à :

  • la création de 10 000 emplois au plus fort des travaux de construction;
  • des milliards de dollars en recettes directes pour le gouvernement;
  • des centaines de millions de dollars en contrats de construction à des entreprises autochtones.

De plus, le premier ministre a annoncé une aide fédérale de 275 millions de dollars. Il s’est également engagé à ce qu’aucun obstacle commercial ne nuise à ce projet générationnel.

Ce projet d’infrastructure sera le plus vaste en son genre au Canada et comprendra une usine de liquéfaction du gaz naturel, un oléoduc et un terminal maritime afin d’exporter l’excédent de gaz naturel canadien dans certaines des économies de pays d’Asie qui connaissent la croissance la plus rapide dans le monde.

Une fois réalisé, le projet aura la plus faible intensité de carbone que n’importe quelles autres infrastructures majeures de GNL dans le monde.

Citation

« L’annonce que LNG Canada a faite aujourd’hui représente le plus grand projet d’investissement privé de l’histoire canadienne. C’est un vote de confiance envers un pays qui reconnaît la nécessité de développer ses ressources énergétiques tout en tenant compte de l’environnement, et qui travaille avec les communautés autochtones dans le cadre d’un véritable partenariat. »
Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Dans le monde, le Canada est le quatrième plus grand producteur et le cinquième plus grand exportateur de gaz naturel. La valeur des exportations nettes (exportations moins importations) était de 6,7 milliards de dollars en 2017.
  • L’infrastructure de LNG Canada sera aménagée à Kitimat, en Colombie‑Britannique. Les travaux de construction devraient commencer en 2018, et le terminal devrait être en service d’ici 2024.
  • Lorsqu’il fonctionnera à plein régime, le terminal convertira et exportera au moins 26 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par année, principalement vers l’Asie, ce qui représente environ 20 pour cent de la production globale de gaz au Canada.
  • Le premier ministre Trudeau a rencontré la haute direction de Royal Dutch Shell en Chine et au Forum économique mondial à Davos, en Suisse. Récemment, à New York, il a rencontré Ben van Beurden, PDG de Royal Dutch Shell, avec qui il a discuté de la réalisation de projets énergétiques qui seraient avantageux pour l’économie et l’environnement du Canada.

Liens connexes