Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce un investissement dans l’intelligence artificielle pour créer plus de 16 000 nouveaux emplois pour les Canadiens

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui un investissement d’une valeur maximale de près de 230 millions de dollars à l’appui de la Supergrappe des chaînes d’approvisionnement axées sur l’IA (SCALE.AI) établie au Québec. Cet investissement devrait mener à la création de plus de 16 000 nouveaux emplois et ajouter plus de 16 milliards de dollars à notre économie sur une période de dix ans. Cette contribution sera égalée par des partenaires du secteur privé. Le gouvernement du Québec a également annoncé un investissement de 60 millions de dollars pour appuyer le projet.

Cette supergrappe regroupe plus de 110 entreprises, centres universitaires, associations professionnelles, incubateurs, institutions financières et partenaires internationaux. Elle aide les entreprises canadiennes de toute taille à saisir de nouvelles opportunités et à adopter de nouvelles technologies, en plus de moderniser les façons de faire, de créer des nouveaux emplois et d’accroître la compétitivité du Canada dans le domaine de l’exportation.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait cette annonce dans le cadre d’une allocution lors de la Conférence multipartite du G7 sur l'intelligence artificielle à Montréal, au Québec. La conférence a réuni plus de 150 chefs de file dans le domaine de la technologie, des spécialistes du milieu universitaire et des membres de la société civile. Des représentants gouvernementaux des pays du G7 étaient également présents, notamment le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, le secrétaire d'État de la France chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi et le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon. Ensemble, les participants ont discuté des opportunités et des défis associés aux avancées en matière d’intelligence artificielle. Ils ont également exploré les différentes avenues de collaboration pour utiliser l’intelligence artificielle de manière responsable et exploiter son potentiel économique et social.

Au cours de la conférence, le premier ministre Trudeau, accompagné du ministre Bains et du secrétaire Mahjoubi, a discuté du Groupe international d’experts en intelligence artificielle que le Canada et la France créent conjointement. Ce groupe deviendra un point de référence mondial et nous aidera à mieux comprendre et partager les résultats de recherche sur l’intelligence artificielle. Le groupe appuiera et guidera le développement responsable de l’intelligence artificielle, axée sur le respect des droits de la personne, l’inclusion, la diversité, l’innovation et la croissance économique. Il facilitera également la collaboration à l’échelle internationale entre la communauté scientifique, l’industrie, la société civile, les organisations internationales concernées et les gouvernements.

Le premier ministre Trudeau a également souligné l’investissement de 950 millions de dollars du gouvernement du Canada dans l’Initiative des supergrappes d’innovation. Cet investissement devrait permettre de créer plus de 50 000 emplois pour la classe moyenne et de faire croître l’économie canadienne de 50 milliards de dollars au cours des prochains dix ans.

L’intelligence artificielle pourrait créer des avantages sociaux et économiques sans précédent, en plus d’aider nos travailleurs et nos industries à faire concurrence dans une économie qui évolue rapidement. En tant que leader mondial de l’innovation, le Canada mise sur de nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle pour bâtir un avenir meilleur pour tous.

Citations

« Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous franchissons une étape importante en vue de faire du Canada un leader dans le domaine de l’intelligence artificielle et de l’exportation. Notre gouvernement a mis sur pied une stratégie ambitieuse pour assurer la compétitivité du secteur à long terme et appuyer les innovateurs canadiens. Je sais qu’ensemble, nous pourrons bâtir une économie basée sur l’innovation, une économie qui profite au plus grand nombre et offre à la classe moyenne des nouvelles opportunités de réussir. »
— Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Qu’il s’agisse d’aider les agriculteurs à augmenter le rendement de leur culture ou de permettre aux citoyens d’accéder aux services de santé, l’intelligence artificielle a la capacité d’améliorer la vie de tous les Canadiens. Le but de notre gouvernement consiste à apporter aux entreprises le soutien dont elles ont besoin pour prospérer et créer des emplois, à fournir aux Canadiens les outils nécessaires pour saisir ces occasions, et à veiller à ce que les progrès en matière d’IA reflètent les valeurs des Canadiens. »
L’hon. Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Avec son plan AI for Humanity, la France se place parmi les champions de la discipline, et porte les questions éthiques sur la scène mondiale. Nous nous réjouissons de notre partenariat avec le Canada pour préfigurer un groupe international d’experts sur l’intelligence artificielle. Nous invitons les chercheurs, entreprises, organisations internationales et pays qui partagent nos valeurs à nous rejoindre. Ensemble, nous garantirons que l’intelligence artificielle soit au service de l’humanité. »
Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État de la France chargé du Numérique

« C’est dans notre société ouverte et innovante, qui valorise la recherche et l’excellence, qu’un domaine de pointe comme l’intelligence artificielle peut atteindre aujourd’hui une étape critique de son évolution. Grâce à la mobilisation d’un réseau de chercheurs et de partenaires sans précédent et grâce aussi au support gouvernemental annoncé aujourd’hui, c’est non seulement les chaînes d’approvisionnement qui seront transformées, mais c’est potentiellement le début d’un nouveau chapitre de l’histoire économique du Québec qui s’écrit. Nous sommes donc fiers de contribuer aux activités de la supergrappe pancanadienne des chaînes d’approvisionnement intelligentes, SCALE.AI. Les plus récentes avancées scientifiques et technologiques de l’intelligence artificielle pourront bénéficier à de nombreuses entreprises de nombreux secteurs industriels, les positionnant dès maintenant comme joueurs clés de l’économie de demain. »
Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec

Faits saillants

Produit connexe

Liens connexes