Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le Canada se joint à l’Appel à l’action de Christchurch pour lutter contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent

L’Internet peut nous aider à nous rapprocher les uns des autres et à bâtir un monde plus ouvert et plus inclusif. Cependant, l’espace numérique est utilisé de plus en plus pour promouvoir le terrorisme et l’extrémisme violent. L’attentat terroriste perpétré à Christchurch en mars 2019 nous a malheureusement rappelé cette dure réalité. Nous devons prendre des mesures coordonnées pour veiller à ce que les réseaux sociaux et d’autres plateformes en ligne de ne servent pas à encourager, à diffuser ou à promouvoir le terrorisme, la violence et la haine.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est joint aujourd'hui à la première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, au président de la France, Emmanuel Macron, à d’autres dirigeants ainsi qu’à des leaders de l’industrie pour adopter l’Appel à l’action de Christchurch. Cet engagement international vise à lutter contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent.

Dans le cadre de l’Appel à l’action de Christchurch, les gouvernements et les fournisseurs de services en ligne prennent des engagements volontaires et collectifs en vue d'empêcher les gens d’utiliser l’Internet pour promouvoir ou glorifier le terrorisme. Ils s’engagent notamment à :

  • Bâtir des communautés plus inclusives et plus résilientes afin de contrer la radicalisation menant à la violence
  • Faire respecter les lois qui empêchent la production et la propagation de contenu en ligne à caractère terroriste et extrémiste
  • Encourager les médias à respecter des règles d’éthique lorsqu’ils traitent d’incidents de terrorisme, pour éviter d’amplifier le contenu terroriste et lié à l’extrémisme violent.

Un bon nombre de ces engagements correspondent également aux priorités énoncées dans la Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence, que le gouvernement du Canada a lancée en décembre 2018. Grâce à la Stratégie nationale et à l’Appel de Christchurch, le gouvernement du Canada est un leader sur la scène internationale dans la lutte contre la radicalisation menant à la violence et le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent.

Citation

« Le contenu terroriste et extrémiste en ligne continue de provoquer des conséquences fatales à travers le monde. Aujourd'hui, nous luttons contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent. Ensemble, nous pouvons créer un monde où chacun est en sécurité, en ligne et ailleurs – peu importe sa religion, son origine ou l’endroit où il vit. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • En décembre 2018, le gouvernement du Canada a lancé la Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence, qui décrit l'approche et les priorités du Canada pour prévenir le type de radicalisation qui mène à la violence.
  • Le Centre canadien d'engagement communautaire et de prévention de la violence dirige les efforts du gouvernement du Canada pour lutter contre la radicalisation menant à la violence et collabore avec tous les ordres de gouvernement, les organismes sans but lucratif, les communautés, les jeunes, les intervenants de première ligne, les universitaires, les organismes d’application de la loi et les organisations internationales.
  • La radicalisation menant à la violence survient lorsqu’une personne ou un groupe adopte des croyances extrémistes qui l’amènent à prôner la violence et, possiblement, à prendre part à des activités terroristes.

Liens connexes