Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre conclut une visite productive en France

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui sa visite en France, où il a adhéré à l’Appel à l’action de Christchurch et fait valoir la vision du Canada pour rétablir la confiance des citoyens à l'égard de l’espace numérique.

Le 15 mai, le premier ministre Trudeau s’est joint à d’autres dirigeants ainsi qu’à des représentants de l’industrie des technologies pour adhérer à l’Appel à l’action de Christchurch. Cette initiative vise à lutter contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent. L’Appel de Christchurch reconnaît la nécessité d’accroître la collaboration entre plusieurs acteurs, dont les gouvernements, la société civile et les fournisseurs de services en ligne.

Le 16 mai, le premier ministre Trudeau a prononcé un discours à la conférence VivaTech. Il a souligné l’importance de protéger les renseignements personnels et de lutter contre les discours haineux et la désinformation en ligne. Le premier ministre a également annoncé que le Canada prévoit dévoiler une Charte numérique en vue d’élaborer une nouvelle politique numérique transparente et responsable.

Après son discours, le premier ministre a rencontré des chefs d’entreprise canadiens et des représentants d’entreprises canadiennes en démarrage. Il a souligné le rôle que ces derniers peuvent jouer dans la lutte contre les discours et idéologies toxiques en ligne.

Après son passage à VivaTech, le premier ministre Trudeau a rencontré le président de la République française, Emmanuel Macron, pour discuter de ses priorités dans le cadre de sa présidence du G7. La France compte notamment promouvoir une approche de l’IA centrée sur l’humain et axée sur le respect des droits de la personne, la transparence et l’ouverture. Les dirigeants ont également discuté de moyens de poursuivre la lutte contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent. De plus, le premier ministre a offert de fournir de l’acier et du bois canadiens pour appuyer la restauration de la cathédrale Notre‑Dame de Paris.

Au cours de la visite, le premier ministre a également tenu des rencontres bilatérales avec le président de la République française, Emmanuel Macron, la première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, Sa Majesté le roi Abdallah II de Jordanie, la première ministre du Royaume de Norvège, Erna Solberg, ainsi que le fondateur de Wikimedia Foundation, Jimmy Wales.

Citations

« Nous vivons dans un monde numérique qui évolue constamment et qui amène avec lui de nouvelles opportunités. Les gouvernements, les entreprises du domaine de la technologie et les citoyens de partout ont un rôle à jouer dans la création de l’avenir numérique. Notre nouvelle Charte numérique aidera à préciser les engagements de notre gouvernement en matière de technologies numériques. Elle aura comme objectifs de rétablir la confiance et de tenir les fournisseurs de services en ligne responsables. »
– Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada


 « Nous devons adopter une approche coordonnée à l’échelle mondiale pour lutter contre le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent. Nous devons veiller à ce que des tragédies comme celle survenue à Christchurch ne se produisent plus jamais. L’Appel à l’action de Christchurch est une étape importante et fondamentale qui nous aide à tracer la voie à suivre, en tant que communauté internationale et comme gouvernements et fournisseurs de services en ligne, pour relever ce défi. »
– Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le Canada prend des mesures concrètes pour rétablir la confiance à l’égard de l’espace numérique :
    • Travailler avec les alliés et les plateformes dans le cadre du Forum Internet mondial de lutte contre le terrorisme afin de trouver et d’éliminer le contenu terroriste en ligne;
    • Créer le Centre canadien d’engagement communautaire et de prévention de la violence, qui dirige le travail du gouvernement du Canada à l’égard de la lutte contre la radicalisation menant à la violence;
    • Intensifier nos enquêtes sur les groupes extrémistes et haineux, dont les groupes suprématistes blancs et néonazis;
    • Lancer des initiatives liées à la culture numérique et à la résilience des citoyens pour que les gens puissent apprendre à identifier les campagnes de désinformation et à y résister;
    • Lancer un examen des lois sur la radiodiffusion et les télécommunications pour qu’elles soient le reflet de l’ère numérique dans laquelle nous vivons, du point de vue des occasions et des risques;
    • Lancer la Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence, qui décrit l'approche et les priorités du Canada pour prévenir dès le départ le type de radicalisation qui mène à la violence;
    • Créer un nouveau groupe de travail réunissant nos principales organisations de renseignement et de services policiers afin de prévenir l’ingérence étrangère, et mandater nos forces de police nationales pour enquêter au sujet de ceux qui essaient de nuire à la démocratie canadienne et les amener en justice;
    • Adopter des lois interdisant les plateformes en ligne de vendre sciemment de la publicité électorale à des étrangers et obligeant les plateformes à maintenir un registre des publicités émises pendant une élection;
    • Proposer, dans le Budget 2019, une somme de 45 millions de dollars sur trois ans pour soutenir une nouvelle stratégie de lutte contre le racisme qui établit des moyens de contrer le racisme sous toutes ses formes, en mettant un accent marqué sur les projets communautaires.
  • À titre de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, de l’OTAN, du G7 et du G20, et comme pays fondateur de l’Union européenne et partenaire majeur au sein de la Francophonie, la France est un allié important pour le Canada sur la scène internationale.
  • Le premier ministre a rencontré également le taoiseach irlandais, Leo Varadkar, et le PDG de Twitter, Jack Dorsey.
  • Viva Technology ou « VivaTech » est un événement de trois jours qui réunit les chefs de file mondiaux de la technologie et des affaires avec des entreprises en démarrage et les agitateurs les plus prometteurs de demain pour explorer des idées transformationnelles à l'échelle mondiale. Depuis sa première édition en 2016, VivaTech a accueilli plus de 100 000 participants, dont 9 000 des entreprises en démarrage les plus innovantes au monde.

Liens connexes