Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le Canada interdira les plastiques à usage unique néfastes pour l’environnement et tiendra les entreprises responsables de leurs déchets plastiques

La pollution plastique est un enjeu d’envergure mondiale auquel nous devons nous attaquer. Les déchets plastiques se retrouvent dans nos sites d’enfouissement et nos incinérateurs. Ils s’accumulent dans nos parcs et sur nos plages. Ils polluent nos rivières, nos lacs et nos océans, et tuent des tortues, des poissons et des mammifères marins.

Moins de 10 % du plastique utilisé au Canada est recyclé. Si nous n’agissons pas, la valeur estimée des matériaux de plastique jetés par les Canadiens atteindra 11 milliards de dollars chaque année d’ici 2030. Nous sommes à la croisée des chemins. Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur ce problème.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada adopte des nouvelles mesures pour réduire les déchets plastiques, encourager l’innovation et promouvoir d’autres produits abordables et sécuritaires. De concert avec les gouvernements et les entreprises à travers le pays, le gouvernement du Canada prévoit :

  • interdire les plastiques à usage unique qui nuisent à l’environnement dès 2021 (sacs de plastique, pailles, ustensiles, assiettes et bâtonnets à mélanger) lorsque les données scientifiques et les circonstances le justifient, et adopter d’autres mesures pour réduire la pollution issue des produits et emballages en plastique;
  • travailler avec les provinces et territoires afin d'établir des normes et des cibles pour les entreprises qui fabriquent des produits en plastique ou utilisent des emballages en plastique. En vertu de ces mesures, ces entreprises seront responsables de la gestion de leurs déchets.

Ces mesures s’appuieront sur des données et pourront ressembler aux mesures adoptées par l’Union européenne et d’autres pays. Elles aideront également le Conseil canadien des ministres de l’Environnement à élaborer un plan d’action pour assurer la Stratégie visant l’atteinte de zéro déchet de plastique.

En améliorant la gestion des déchets plastiques et en investissant dans des solutions innovatrices, nous pouvons éliminer 1,8 million de tonnes de pollution causée par le carbone. Nous pouvons également générer des milliards de dollars de revenus et créer environ 42 000 nouveaux emplois.

Le Canada possède la plus longue côte du monde et le quart des ressources d’eau douce de la planète. Nous avons l’opportunité et la responsabilité d’être un chef de file pour réduire la pollution plastique. Que ce soit en lançant la Charte sur les plastiques dans les océans lors du Sommet du G7 de 2018 ou en investissant dans de nouvelles technologies canadiennes qui transforment le plastique en matériaux utiles, c’est exactement ce que nous faisons. Ensemble, nous pouvons faire croître notre économie et franchir un grand pas en vue de protéger la faune et les endroits qui nous sont chers.

Citations

« Les Canadiens constatent de leurs propres yeux les conséquences de la pollution plastique. Ils en ont assez de voir les déchets plastiques polluer nos plages, nos parcs, nos rues et nos côtes. Nous avons la responsabilité de travailler avec nos partenaires pour réduire la pollution plastique, protéger l’environnement, créer des emplois et faire croître notre économie. Nous devons à nos enfants de garder l’environnement propre et sûr pour des générations à venir. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Nous avons tous vu des images troublantes de poissons, tortues de mer, baleines et autres animaux être blessés ou mourir à cause des déchets plastiques dans nos océans. Les Canadiens s’attendent à ce que nous agissions. C’est pourquoi notre gouvernement compte interdire les plastiques à usage unique néfastes pour l’environnement lorsque la science le justifie. C’est également pourquoi nous travaillons avec des partenaires à travers le Canada et ailleurs dans le monde pour réduire la pollution plastique. L’adoption de ces mesures contribuera à créer des dizaines de milliers d’emplois pour la classe moyenne et à renforcer notre économie, tout en protégeant les poissons, les baleines et les autres animaux et en préservant les endroits que nous aimons. »

L’hon. Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« La santé de nos océans est cruciale pour le bien‑être économique, culturel et social des communautés côtières du Canada. Nous savons que la pollution plastique est néfaste pour les océans, la faune et les communautés du Canada, en plus de nuire à notre économie. C’est un problème qu’on ne peut tout simplement pas se permettre d’ignorer. Nous travaillons avec l’industrie afin de prévenir et d’enlever les engins de pêche abandonnés, afin de protéger les animaux et l’environnement marins aujourd'hui et pour les générations à venir. »

L’hon. Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits saillants

  • Chaque année, les Canadiens jettent plus de 3 millions de tonnes de déchets plastiques. Cela représente une perte de valeur pouvant atteindre 8 milliards de dollars par année et constitue un important gaspillage de ressources et d’énergie.
  • Environ le tiers des plastiques utilisés au Canada consistent en produits et en emballages à usage unique ou à courte durée de vie. En effet, au Canada, jusqu'à 15 milliards de sacs de plastique sont utilisés chaque année, et près de 57 millions de pailles sont utilisées quotidiennement.
  • Chaque année, 640 000 tonnes d’engins de pêche abandonnés, perdus ou jetés pénètrent dans nos océans. Ils peuvent persister dans l’environnement durant jusqu'à 600 ans.
  • Chaque année, un million d’oiseaux et plus de 100 000 mammifères marins dans le monde subissent des blessures ou meurent en s’empêtrant dans des déchets plastiques ou en les confondant avec de la nourriture.
  • À l’échelle mondiale, l’équivalent d’un camion à ordures rempli de déchets de plastique est déversé dans l’océan chaque minute, et ce chiffre augmente sans cesse.
  • Au cours des 25 dernières années, près de 800 000 bénévoles ont ramassé plus de 1,3 million de tonnes de kilogrammes de déchets du littoral canadien dans le cadre du programme Grand Nettoyage des rivages canadiens de l’organisme Ocean Wise et du Fonds mondial pour la nature, avec le soutien du gouvernement du Canada. Les articles le plus fréquemment trouvés sur nos côtes consistent en produits à usage unique ou à courte durée de vie, souvent fabriqués en plastique.

Produit connexe

Liens connexes