Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce une collaboration rehaussée avec les États-Unis

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd’hui une visite productive à Washington D.C., où il a rencontré le président des États-Unis, Donald J. Trump, et s’est engagé à accroître leur collaboration sur plusieurs enjeux.

Le premier ministre et le président ont discuté des progrès réalisés récemment à l’égard de la ratification du nouvel Accord de libre-échange nord-américain, qui créera de bons emplois pour la classe moyenne et de nouvelles opportunités pour les citoyens des deux côtés de la frontière. Ils ont également échangé sur des enjeux commerciaux, notamment le bois d’œuvre. Ils ont convenu que le Canada et les États-Unis devraient travailler ensemble afin de promouvoir les échanges entre les deux pays.

Les deux dirigeants ont discuté de la montée des tensions entre les États-Unis et l’Iran. Ils ont notamment soulevé les rapports que l’Iran a abattu un drone américain dans l’espace aérien international.

Le premier ministre a soulevé la détention injustifiée de deux Canadiens, Michael Kovrig et Michael Spavor, en Chine. Les deux dirigeants ont réclamé leur libération immédiate.

Les dirigeants ont également discuté de moyens d’améliorer la sécurité entourant les réserves de minéraux, d’assurer la compétitivité des industries minières et de veiller à ce que les chaînes d’approvisionnement soient sûres et fiables. À cet effet, ils ont annoncé que le Canada et les États-Unis concevront un plan d’action conjoint pour encourager la collaboration à ce chapitre.

Le premier ministre a souligné l’importance de l’uranium canadien pour la sécurité énergétique de l’Amérique du Nord et a fait valoir que le Canada est un fournisseur fiable d’uranium pour les États-Unis depuis plus de 75 ans.

Le premier ministre et le président s’inquiètent des conséquences de la crise des opioïdes des deux côtés de la frontière. Ils ont annoncé que le Canada et les États-Unis travailleront ensemble plus étroitement pour mettre fin à cette crise, notamment par l’intermédiaire du Dialogue nord-américain relatif aux drogues et des organisations multilatérales. Les deux pays collaboreront plus étroitement dans la lutte contre le trafic d’opioïdes, notamment en encourageant leurs forces policières à travailler ensemble et en partageant de l’information et des meilleures pratiques.

Le premier ministre Trudeau et le président Trump ont annoncé leur intention de mettre en œuvre l’accord relatif au précontrôle cet été. Grâce à cette initiative, plus de voyageurs pourront avoir accès au précontrôle aux installations frontalières terrestres, ferroviaires et maritimes des deux pays ainsi qu’à des aéroports supplémentaires. L’accord permettra également d’instaurer le précontrôle du fret.

Ils ont également réitéré leur engagement à instaurer l’Initiative sur les entrées et sorties à la frontière terrestre cet été. L’initiative offrira un processus simplifié et plus sécuritaire pour ceux qui traversent notre frontière commune, tout en protégeant la vie privée et les droits des voyageurs.

Les dirigeants ont également souligné la collaboration étroite de nos pays dans le domaine de l’espace. Le premier ministre a mis en valeur le partenariat du Canada et des États-Unis à l’égard du « Gateway » lunaire, qui repoussera les limites de l’exploration spatiale. Ce projet représente la première étape de futures missions vers Mars.

De plus, les dirigeants ont discuté des réformes en cours en Ukraine et de la montée des tensions dans le golfe Persique. Ils ont également discuté de la crise au Venezuela et du rôle de Cuba pour rétablir la stabilité. Ils ont réitéré leur appui au président intérimaire du Venezuela, Juan Guaidó, et exprimé leur désir de voir une transition pacifique et réalisée par les Vénézuéliens le plus tôt possible au moyen d’élections libres et équitables. Le premier ministre et le président ont également exprimé leurs inquiétudes face aux violations des droits de la personne au Nicaragua.

Les deux dirigeants ont également discuté du Sommet du G20 qui aura bientôt lieu à Osaka, au Japon. Ils ont convenu de poursuivre leurs conversations lors du Sommet.

Au cours de la visite, le premier ministre Trudeau a également rencontré des membres de la Chambre des représentants des États-Unis lors d’une réunion organisée par Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis. Les dirigeants ont discuté de la ratification du nouvel ALENA, des relations avec la Chine, des changements climatiques et de la collaboration entre nos deux pays en matière de sécurité et de défense.

Citation

« Cette rencontre avec le président Trump a été productive. Nous avons discuté des façons dont nous pouvons continuer de travailler ensemble pour améliorer la vie des travailleurs. Ensemble, nous pouvons collaborer encore plus étroitement sur des enjeux importants, que ce soit la sécurité énergétique, la crise des opioïdes ou encore l’exploration spatiale. J’ai bien hâte de poursuivre notre travail la semaine prochaine lors du Sommet du G20 à Osaka. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le Canada et les États-Unis partagent la plus longue frontière sécurisée du monde, que traversent chaque jour quelque 384 000 personnes et des biens et services d’une valeur de 2,6 milliards de dollars.
  • Le commerce bilatéral de marchandises entre les deux pays a augmenté de 5,7 p. 100 pour atteindre 742,9 milliards de dollars en 2018.
  • Le Canada achète plus de produits des États-Unis que la Chine, le Japon et le Royaume-Uni mis ensemble.
  • Les États-Unis sont le plus important investisseur au Canada. En 2018, le stock d’investissements américains au Canada s’élevait à 406 milliards de dollars, ce qui représente près de la moitié de tous les investissements faits au Canada.
  • L’énergie constitue l’élément le plus important du commerce bilatéral entre le Canada et les États-Unis. En 2018, elle représentait 20 p. 100 du commerce de marchandises ou 151 milliards de dollars.
  • Les réseaux énergiques du Canada et des États-Unis sont très intégrés. En effet, 74 oléoducs et gazoducs ainsi que 34 lignes de transport d’électricité acheminent l’énergie dans les deux directions.
  • En juin 2019, le Canada a annoncé son approbation du Projet de ligne de transmission Manitoba-Minnesota, qui offrira un lien essentiel pour l’exportation de l’hydroélectricité du Manitoba tout en augmentant la sécurité énergétique du Minnesota.
  • Les échanges commerciaux entre les membres de l’ALENA, en l’occurrence le Canada, les États-Unis et le Mexique, étaient évalués à près de 1,5 mille milliards de dollars en 2018.
  • En plus de Mme Nancy Pelosi, le premier ministre a rencontré les membres suivants de la Chambre des représentants des États-Unis : Steny Hoyer, leader de la majorité; Kevin McCarthy, leader républicain; Jim Clyburn, whip de la majorité; Steve Scalise, whip de la minorité; Hakeem Jeffries, président du caucus démocrate; Liz Cheney, présidente de la conférence républicaine; Eliot Engel, président du Comité des affaires étrangères; Mike McCaul, chef de la majorité au Comité des affaires étrangères; Katherine Clark, vice-présidente du caucus démocrate à la Chambre.
  • Le Canada s’oppose à la décision des États-Unis de ne pas suspendre le titre III de la Cuban Liberty and Democratic Solidarity (Libertad) Act de 1996, communément appelée la loi Helms-Burton.
  • Le Canada travaille en étroite collaboration avec les États-Unis au chapitre de la sécurité dans l’Arctique, et il demeure résolu à exercer l’ensemble de ses droits et de sa souveraineté sur ses eaux arctiques, y compris le passage du Nord‑Ouest.
  • Les minéraux critiques utilisés par les industries de la défense, de la fabrication et des hautes technologies sont indispensables aux économies et à la sécurité nationale du Canada et des États-Unis. Le riche secteur des minéraux du Canada est bien placé pour répondre à une grande partie de la demande nord-américaine et pour tirer profit des opportunités découlant du commerce stratégique et de l’investissement.
  • En tant que voisins et amis, le Canada et les États-Unis se sont aidés mutuellement à maintes reprises dans les moments difficiles, notamment à la suite de catastrophes naturelles. Au cours des cinq dernières années, en raison d’une augmentation de l’impact des tempêtes hivernales et des ouragans sur le réseau électrique des États-Unis, plus de mille équipes de monteurs de lignes ainsi que de l’équipement canadiens ont été déployés pour rétablir l’électricité de citoyens américains dans plus d’une douzaine d’États.

Lien connexe