Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre conclut un Sommet des dirigeants du G20 productif

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui conclu sa participation au Sommet des dirigeants du G20 à Osaka, au Japon, et salué les conclusions énoncées dans la Déclaration des dirigeants du G20.

Au cours du Sommet, le premier ministre a souligné l’importance de travailler ensemble pour bâtir des économies qui profitent à tous. Il a insisté sur le besoin de créer des nouvelles opportunités pour la classe moyenne afin d’aider les gens à avoir confiance dans l'avenir.

Le Japon accueille le Sommet du G20 de cette année. Au cours de la visite, les dirigeants ont abordé plusieurs thèmes que le Canada avait soulignés dans le cadre de sa présidence du G7 en 2018, comme la lutte contre les changements climatiques, la promotion de l’énergie renouvelable, le renforcement de la classe moyenne et l’égalité des sexes.

Avant le Sommet, le premier ministre a pris part à une réunion avec ses partenaires européens pour discuter d’enjeux mondiaux. Les dirigeants ont convenu de l’importance de la collaboration des pays du G20 pour relever ces défis.

Au cours du Sommet, le premier ministre a insisté sur le besoin de travailler ensemble pour défendre l'ordre international fondé sur des règles, bâtir des économies qui profitent au plus grand nombre et protéger notre environnement pour les générations futures. Il a également fait la promotion du commerce libre et de l’investissement. De plus, il a rencontré plusieurs dirigeants mondiaux pour discuter des nouvelles opportunités créées par le Partenariat transpacifique global et progressiste, qui profitent aux entreprises et aux travailleurs.

Lors du Sommet, le premier ministre a également appelé ses homologues à agir pour combattre l'extrémisme violent sous toutes ses formes, y compris en ligne. Il a pris part à une conversation avec le président de la République française, Emmanuel Macron, et le premier ministre de l’Australie, Scott Morrison, sur ce sujet.

Le premier ministre Trudeau a assisté au lancement du programme EMPOWER en compagnie de Sa Majesté la reine Maxima des Pays-Bas et Ivanka Trump. Le programme EMPOWER, une initiative canadienne, favorisera l'autonomisation des femmes et encouragera leur représentation aux échelons supérieurs des entreprises à travers le monde.

Dans le cadre des efforts du G20 en matière de santé mondiale, le premier ministre a annoncé un financement de 150 millions de dollars pour le Mécanisme de financement mondial. Ces fonds appuieront l’initiative « Chaque femme, chaque enfant », qui vise à promouvoir la santé et la nutrition des femmes, des enfants et des adolescents dans les pays en développement. Cette annonce fait suite à notre investissement sans précédent dans la santé des femmes et des filles et dans leurs droits en matière de santé sexuelle et reproductive, annoncé lors de la conférence Women Deliver plus tôt ce mois‑ci.

Le premier ministre Trudeau a salué le leadership du Japon pour combattre les changements climatiques et éliminer la pollution plastique, notamment grâce au cadre du G20 pour la réduction des déchets plastiques. Il a insisté sur le besoin d’unir nos forces et de faire plus pour combattre les changements climatiques, notamment au sein des grands forums internationaux comme le G20. Le premier ministre a également souligné les efforts canadiens visant à protéger les océans, les côtes et les communautés côtières à travers le monde. Il a encouragé ses homologues à travailler ensemble pour défendre les océans.

Pendant son séjour à Osaka, le premier ministre a organisé une réunion du Groupe de Lima. Les dirigeants ont discuté de la crise en cours au Venezuela et ont continué de plaider en faveur d’une résolution démocratique, pacifique et dirigée par les Vénézuéliens.

Le premier ministre a également rencontré le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, le premier ministre du Vietnam, Nguyễn Xuân Phúc, le premier ministre de l’Espagne, Pedro Sánchez et le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

Citation

« Pour aider les gens à travers le monde à avoir confiance dans l'avenir, nous devons faire en sorte que plus de gens profitent des retombées de la croissance économique. Lors du Sommet du G20, nous avons fait la promotion d’économies qui profitent à tous, en plus d’aider à créer des nouvelles opportunités pour la classe moyenne. En travaillant ensemble, nous pouvons améliorer la vie de tous nos citoyens et bâtir un avenir meilleur. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada                                                                                          

Faits saillants

  • EMPOWER est une initiative canadienne qui aidera les femmes à avoir un accès égal au financement, aux capitaux, aux terres, à la formation et aux occasions de perfectionnement des compétences, aux opportunités de leadership et aux débouchés nécessaires pour faire croître leur propre entreprise.
  • En tant que donateur fondateur du Mécanisme de financement mondial (MFM), le Canada s'est engagé à verser 410 millions de dollars au fonds fiduciaire du FMM de 2015 à 2023.
  • Le MFM travaille avec 36 pays où les femmes, les enfants et les adolescents ont les plus grands besoins en matière de santé et de nutrition. Il aide les pays à transformer la façon dont ils investissent dans la santé pour accélérer les progrès vers les objectifs de développement durable.
  • Le 17 juin 2019, le Canada a annoncé la signature de deux protocoles sur la coopération avec le Japon en matière d'énergie renouvelable. L'un engage les deux pays à faire progresser la coopération dans les domaines de l'énergie renouvelable, de l'efficacité énergétique et du pétrole et du gaz, et à promouvoir la lutte contre les changements climatiques au sein des tribunes multilatérales. L’autre protocole, quant à lui, prévoit une plus grande collaboration dans les domaines de l'énergie renouvelable, notamment en ce qui concerne les technologies de capture, d’utilisation et de stockage du carbone.
  • Le 26 juin 2019, le Canada a annoncé deux nouvelles initiatives qui s’ajouteront au travail en cours pour contrer le contenu extrémiste et terroriste en ligne et réaliser des progrès quant aux engagements énoncés dans l’Appel de Christchurch. Le Canada s’est engagé à verser à Tech against Terrorism jusqu’à 1 million de dollars afin de créer un dépôt numérique qui avisera les petites entreprises dès que du nouveau contenu terroriste est détecté. Le Canada participera également à la création d’un sommet de la jeunesse sur la lutte contre l’extrémisme violent en ligne.

Liens connexes