Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Augmentation de l’aide juridique pour améliorer les délais dans le traitement des demandes d’asile

Chaque année, des milliers de personnes sont forcés de fuir leur foyer à cause de la guerre, de l'insécurité ou de la persécution. Bon nombre d'entre elles cherchent à s’établir au Canada, où elles peuvent vivre en paix et bâtir un avenir meilleur pour leur famille. Pour ce faire, elles doivent suivre un processus juridique pour déterminer leur statut au Canada. Alors que le nombre de demandes d'asile augmente, nous devons veiller à ce que notre système juridique puisse suivre le rythme de la demande croissante.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui que le gouvernement fédéral fera un investissement ponctuel de 26,8 millions de dollars dans l’aide juridique aux immigrants et aux réfugiés au cours de l’année 2019-2020. En Ontario, ces fonds sont particulièrement essentiels, au moment où des compressions budgétaires provinciales menacent ces services importants. Pour les provinces participantes, cet investissement permettra de fournir jusqu’à 100 % du financement de cette année, pendant que nous travaillons à assurer la viabilité à long terme du système d’aide juridique. Il aidera également à gérer le nombre croissant de demandes d’asile afin que ces demandes continuent d’être traitées de façon équitable et efficace, et conformément à la loi.

La façon dont nous traitons les plus vulnérables définit qui nous sommes. L'accès à la justice est une priorité pour le gouvernement du Canada. Nous nous efforçons de réduire l'incertitude pour que les demandeurs d’asile puissent rebâtir leur vie et celle de leur famille.

Citation

« Les gens qui demandent l’asile au Canada dépendent souvent de l’aide juridique pour s’assurer que leur demande est traitée de façon équitable et efficace. Mais en Ontario, des compressions provinciales menacent ces services essentiels. Grâce à cette annonce, le gouvernement fédéral répond à l’appel. Nous venons en aide aux Ontariens et veillons à ce que ceux qui demandent l’asile aient accès aux services juridiques dont ils ont besoin. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le gouvernement du Canada contribue à l’aide juridique aux immigrants et aux réfugiés et pour les affaires criminelles partout au pays.
  • Le financement annoncé aujourd'hui comprend un investissement ponctuel de 26,8 millions de dollars pour les services d'aide juridique aux immigrants et aux réfugiés en Ontario (25,7 millions de dollars), en Colombie-Britannique (1,16 million de dollars) et au Manitoba (0,02 million de dollars).
  • Le budget de 2019 prévoit un investissement de 49,6 millions de dollars sur trois ans à l’appui de l'aide juridique aux immigrants et aux réfugiés.
  • Une personne peut présenter une demande d’asile au Canada dans un point d’entrée ou dans un bureau intérieur de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ou d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Les agents de l’ASFC ou d’IRCC détermineront ensuite si la personne peut présenter une demande d’asile.
  • Une fois qu’il a été déterminé qu’une personne peut présenter une demande d’asile au Canada, cette dernière peut alors bénéficier de l’aide sociale, de l’éducation, des services de santé, de l’hébergement d’urgence et de l’aide juridique en attendant qu’une décision soit rendue concernant sa demande.

Liens connexes