Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce des mesures pour ramener les Canadiens de l’étranger

La plus grande priorité du gouvernement du Canada est la sécurité des Canadiens. Comme la pandémie mondiale de la COVID‑19 continue de progresser rapidement, nous prenons des mesures pour limiter la propagation du virus et aider les Canadiens au pays et à l’étranger.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui de nouvelles mesures du gouvernement du Canada pour ramener les Canadiens qui se trouvent à l’étranger.

À travers le monde, la COVID‑19 a donné lieu à des restrictions aux frontières et à des annulations de vol. Cela a laissé des Canadiens en détresse à l’étranger et sans moyen de rentrer à la maison. En raison de ces circonstances exceptionnelles, le gouvernement du Canada travaille en collaboration avec les transporteurs aériens et les gouvernements étrangers pour que des vols commerciaux soient rendus accessibles aux voyageurs canadiens qui souhaitent rentrer chez eux.

Les voyageurs en détresse à l’étranger qui sont des citoyens canadiens, des résidents permanents du Canada ou encore des membres de la famille immédiate de citoyens canadiens seront considérés comme prioritaires pour ces vols. De plus, seuls les voyageurs qui ne présentent aucun symptôme seront autorisés à monter à bord des avions, et tous les voyageurs se feront demander de s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée au Canada.

Dans la première série de vols pour aider les Canadiens à rentrer à la maison, un vol spécial d’Air Canada partira aujourd’hui du Maroc. Nous planifions aussi, dès que possible, des vols pour le Pérou et l’Espagne, ainsi que d’autres pays. Un certain nombre de facteurs sont pris en compte dans le choix des endroits d’où partiront les vols, notamment le nombre de Canadiens dans certains endroits, les fermetures de l’espace aérien ou la situation locale. Nous collaborons actuellement avec Air Canada et communiquons avec d’autres transporteurs aériens pour évaluer les besoins à travers le monde.

Le gouvernement du Canada travaille en collaboration avec les transporteurs aériens pour s’assurer que les Canadiens coincés à l’étranger peuvent payer un montant raisonnable pour rentrer à la maison à bord d’un vol commercial.

Nous encourageons fortement tous les Canadiens qui se trouvent à l’extérieur du Canada à s’inscrire auprès d’Affaires mondiales Canada. Ainsi, ils permettront au gouvernement du Canada de leur transmettre de l’information pertinente au fur et à mesure qu’elle devient disponible.

Citation

« Notre gouvernement prend les mesures nécessaires pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. La COVID-19 est un enjeu mondial qui évolue rapidement. C’est pourquoi nous prenons ces mesures exceptionnelles pour aider les voyageurs canadiens à rentrer à la maison pour retrouver leur famille et leurs amis. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits en bref

  • Les citoyens canadiens, les résidents permanents, ainsi que les membres de leur famille immédiate qui détiennent un document de voyage valide seront considérés comme prioritaires pour ces vols destinés au Canada. Les étrangers qui se sont déjà engagés à travailler, à étudier ou à s’établir au Canada pourront également monter à bord s’ils ont les documents de voyage valides nécessaires.
  • Les Canadiens qui ne sont pas en mesure de payer un billet d’avion ou qui n’ont aucune source de financement disponible pour retourner chez eux sont encouragés à demander un prêt remboursable dans le cadre du Programme de prêts d’urgence COVID-19 pour les Canadiens à l’étranger. Ce programme a été conçu pour aider les Canadiens à rentrer à la maison et à répondre à leurs besoins essentiels en vue de leur retour.
  • En vertu de la Loi sur l’aéronautique, le ministre des Transports obligera les transporteurs aériens à interdire l’embarquement de voyageurs de toute nationalité qui manifestent des symptômes. Cette interdiction vise les vols internationaux et transfrontaliers, y compris ceux en provenance des États-Unis. Dans le cadre de l’évaluation de santé qui sera effectuée avant l’embarquement, le transporteur aérien posera des questions sommaires en lien avec la santé et cherchera à détecter d’éventuels signes visibles de la maladie.
  • Le transporteur aérien doit interdire d’embarquer tout voyageur manifestant des symptômes associés à la COVID-19 pour une période de 14 jours ou jusqu’à ce que le voyageur présente un certificat médical attestant qu’il n’est pas porteur du virus.
  • Le gouvernement du Canada demande à tous les voyageurs qui entrent au Canada de s’isoler durant les 14 jours suivants leur retour. Cette demande d’isolement sera communiquée clairement aux voyageurs aériens à différents moments, par exemple à l’achat du billet d’avion, avant l’embarquement et à leur arrivée au Canada. Certaines exceptions à la demande d’isolement de 14 jours seront accordées pour éviter de nuire aux travailleurs en bonne santé qui fournissent des services essentiels.

Liens connexes