Main Container

logo

Le premier ministre annonce la nomination d’un conseiller spécial chargé de la réponse continue du Canada à la tragédie d’Ukraine International Airlines

Main Content

Le 8 janvier, le vol PS752 d’Ukraine International Airlines a été abattu près de Téhéran par un missile sol-air iranien. Cet événement a fait 176 morts, dont 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui la nomination de l’honorable Ralph Goodale en tant que son conseiller spécial chargé de la réponse continue du gouvernement du Canada à la tragédie du vol PS752 d’Ukraine International Airlines.

À titre de conseiller spécial, M. Goodale examinera les leçons retenues de l’écrasement du vol PS752 d’Ukraine International Airlines et d’autres catastrophes aériennes, dont celles du vol 302 d’Ethiopian Airlines et du vol 182 d’Air India. Il établira un cadre d’intervention du Canada pour les catastrophes aériennes internationales et offrira des recommandations sur les meilleures pratiques à adopter. Ces pratiques comprennent des conseils sur les outils et les mécanismes à mettre en place pour prévenir de tels événements. Il soutiendra également le travail effectué par le ministre des Affaires étrangères et le ministre des Transports à ce sujet.

Citations

« La tragédie d’Ukraine International Airlines n’aurait jamais dû se produire, et les familles et les proches des victimes ont le droit d’en connaître les causes. Nous travaillons pour que des comptes leur soient rendus et que justice soit faite, afin qu’ils puissent tourner la page. Nous devons également élaborer une stratégie pour intervenir de la meilleure façon possible lors de catastrophes aériennes internationales. Je sais que Ralph Goodale a l’expérience nécessaire pour nous aider à identifier les meilleures pratiques et à soutenir les efforts afin que les familles reçoivent des indemnisations adéquates. J’aimerais également profiter de cette occasion pour remercier le secrétaire parlementaire Omar Alghabra pour son travail continu à cet égard. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« L’écrasement tragique du vol PS752 d’Ukraine International Airlines a mis en lumière l’importance de la collaboration et de la coopération internationales au lendemain de tragédies aériennes internationales. Dans le cadre de sa présidence du Groupe international de coordination et d’intervention, le Canada a démontré son leadership en collaborant au sein de la communauté internationale pour rendre justice aux familles des victimes. Au cours des prochains mois, je vais travailler avec Ralph Goodale pour identifier d’autres pratiques exemplaires et d’autres leçons de cette tragédie afin d’empêcher que de tels événements se reproduisent. »

L’hon. François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

« Le Canada continue de pleurer les victimes qui ont perdu la vie dans la tragédie du vol PS752 d’Ukraine International Airlines. Depuis cet événement tragique, le Canada a dirigé, avec d’autres États dont les ressortissants ont également péri, les efforts visant à créer un cadre de coopération afin de permettre aux familles des victimes de tourner la page, de rendre des comptes, d’assurer la transparence et d’obtenir justice pour ces familles. Grâce à notre stratégie sur la sécurité aérienne, nous envisageons également un avenir meilleur, où la communauté internationale pourra tirer des enseignements de cette tragédie afin d’atténuer le risque que des accidents de cette nature ne se reproduisent. »

L’hon. Marc Garneau, ministre des Transports

Faits saillants

  • Le Canada, l’Ukraine, la Suède, l’Afghanistan et le Royaume-Uni ont créé le Groupe international de coordination et d’intervention afin de soutenir les familles des victimes du vol PS752. Le Groupe vise à assurer la tenue d’une enquête complète et transparente sur les causes de cet écrasement mortel pour que les familles et leurs proches puissent obtenir les réponses qu’ils méritent d’obtenir.
  • En février 2020, durant la Conférence de Munich sur la sécurité, le premier ministre a annoncé que le Canada dirige l’élaboration d’une stratégie sur la sécurité aérienne. Dans le cadre de cette initiative, des partenaires se réuniront pour établir des normes qui permettront de mieux protéger les passagers contre le risque de prendre l’avion dans des zones de conflit à l’étranger ou à proximité de ces zones.

Note biographique

Liens connexes