Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce un soutien supplémentaire pour les aînés canadiens

Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre acheter de la nourriture, renouveler ses ordonnances ou payer ses factures. Pourtant, un trop grand nombre d’aînés sont confrontés à d'importants défis économiques et sociaux ainsi qu’à des répercussions en matière de santé en raison de la COVID‑19. Nos aînés ont contribué à bâtir notre pays et ils ont maintenant besoin de notre aide.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a mis en place des mesures pour appuyer les aînés. En avril, nous avons investi 1,3 milliard de dollars dans le versement d’un paiement spécial unique grâce au crédit pour la taxe sur les produits et services (TPS). Plus de 4 millions d’aînés ont reçu ce versement, qui s’est élevé en moyenne à 375 dollars pour les aînés vivant seuls et à 510 dollars pour les couples d’aînés. Nous avons également investi des fonds dans des organismes communautaires qui fournissent des services pratiques aux aînés canadiens, notamment la livraison de l’épicerie et de médicaments.

Aujourd'hui, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé une série de mesures supplémentaires pour aider les aînés canadiens et leur offrir une plus grande sécurité financière pendant cette période de crise. Ces mesures comprennent :

  • L’octroi d’un soutien financier supplémentaire de 2,5 milliards de dollars pour le versement d’un paiement unique non imposable de 300 dollars aux aînés admissibles à la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) auquel s’ajoutent 200 dollars de plus pour les aînés admissibles au Supplément de revenu garanti (SRG). Les personnes admissibles à la SV et au SRG recevront donc 500 dollars pour les aider à assumer les coûts supplémentaires attribuables à la COVID-19.
  • L’élargissement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés grâce à un investissement supplémentaire de 20 millions de dollars. Cela appuiera les organismes qui réalisent des projets communautaires visant à réduire l’isolement, à améliorer la qualité de vie des aînés et à les aider à maintenir un réseau de soutien social.
  • Le prolongement temporaire des versements du SRG et de l’Allocation pour les aînés dont les renseignements sur le revenu en 2019 n’ont pas été évalués. Les aînés les plus vulnérables continueront alors de toucher leurs prestations durant cette période où ils en ont le plus besoin. Pour éviter une interruption des versements, les aînés sont encouragés à fournir les renseignements sur leur revenu en 2019 dès que possible et au plus tard le 1er octobre 2020.

Le gouvernement du Canada continuera à surveiller et à réagir aux impacts de la COVID-19 sur la santé, ainsi qu’à ses répercussions sociales et économiques. Nous sommes prêts à prendre des mesures supplémentaires au besoin pour appuyer tous les Canadiens, y compris les aînés, et stabiliser l’économie.

Citations

« En tant que travailleurs, voisins, parents, grands-parents, conjoints, proches aidants et bénévoles, les aînés du Canada ont façonné notre pays et, tous les jours, ils apportent leurs contributions à nos communautés. Ils sont parmi les personnes les plus touchées par la COVID-19. C’est pourquoi nous leur fournirons de l’aide et travaillerons pour assurer leur sécurité. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« La protection des personnes les plus vulnérables demeure au cœur de notre réponse face à la COVID-19, et les aînés ressentent particulièrement les effets de la pandémie de COVID-19. Les mesures annoncées aujourd’hui les aideront à traverser cette période difficile, y compris ceux dont la vulnérabilité est causée par leur santé physique ou mentale ou encore par l’isolement. Ces mesures aideront également ceux qui ont de la difficulté à faire l’épicerie ou à obtenir le soutien dont ils ont besoin. »

L’hon. Bill Morneau, ministre des Finances

« Les aînés ont contribué à façonner le Canada que nous chérissons aujourd'hui. Il est essentiel de les soutenir pendant ces moments difficiles. En offrant un versement de 300 dollars aux bénéficiaires de la Sécurité de la vieillesse et d’y ajouter 200 dollars pour les bénéficiaires du Supplément de revenu garanti, nous aidons les aînés canadiens à obtenir le soutien dont ils ont besoin durant la pandémie. »

L’hon. Deb Schulte, ministre des Aînés

Faits saillants

  • Il y a présentement 6,7 millions d’aînés qui sont admissibles à la pension de la SV et 2,2 millions d’aînés qui sont admissibles au SRG.
  • Le gouvernement a pris plusieurs mesures pour aider les aînés durant l’éclosion de COVID-19, notamment :
    • Le versement d’un paiement spécial unique aux familles à revenu faible et modeste grâce au crédit pour la TPS. Environ 85 % des aînés vivant seuls et près de la moitié des couples d’aînés ont reçu ce paiement.
    • Une réduction de 25 % du montant minimal à retirer d'un fonds enregistré de revenu de retraite en 2020. Cette mesure fournira plus de souplesse aux aînés et elle aidera à protéger leurs actifs face à un marché instable.
    • Une contribution de 9 millions de dollars par l’intermédiaire de Centraide Canada pour aider des organismes locaux à offrir des services pratiques aux aînés du Canada. Ces services peuvent notamment comprendre la livraison de l’épicerie, de médicaments ou d’autres articles importants. Cela peut aussi inclure la prestation de services de liaison consistant à évaluer les besoins des aînés et à les mettre en contact avec des services de soutien communautaires.
    • Un investissement de 100 millions de dollars pour améliorer l’accès des Canadiens aux aliments, y compris les aînés qui doivent composer avec les répercussions sociales, économiques et sanitaires de la pandémie de COVID-19.
    • La création du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire doté d’un budget de 350 millions de dollars. Ce fonds aide les organismes de bienfaisance et sans but lucratif à adapter les services qu’ils offrent aux groupes vulnérables, y compris les aînés, afin de répondre à la COVID-19.
    • L’instauration de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), une prestation imposable de 2 000 dollars versée toutes les 4 semaines pendant un maximum de 16 semaines aux travailleurs admissibles qui ont perdu leur revenu à cause de la COVID-19. Les aînés sont parmi les travailleurs admissibles et leur revenu de pension n’a aucune incidence sur l’admissibilité à la PCU. Le gouvernement a également élargi l'admissibilité à cette prestation aux personnes qui gagnent jusqu'à 1 000 dollars par mois ainsi qu'aux travailleurs qui ont récemment épuisé leurs prestations régulières d'assurance-emploi et qui ne peuvent pas trouver un emploi ou retourner au travail en raison de la COVID-19.

Liens connexes