Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

De nouvelles mesures pour assurer l’approvisionnement de futurs vaccins et de thérapies contre la COVID-19

La capacité du Canada à vaincre la COVID-19 dépend de la mise au point, de la production et de la distribution d'un vaccin efficace et éprouvé. Le gouvernement du Canada travaille donc en étroite collaboration avec les chercheurs et les scientifiques pour mieux connaître le virus et protéger la santé des Canadiens.

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la conclusion d’ententes de principe avec Johnson & Johnson et Novavax pour réserver des millions de doses de vaccins expérimentaux contre la COVID-19. Ces ententes s’ajoutent à celles déjà conclues avec Pfizer et Moderna et qui ont été faites suite aux recommandations du Groupe de travail sur les vaccins contre la COVID-19.

Grâce à la conclusion de ces nouvelles ententes, le Canada s’assure d’un accès à quatre des principaux candidats-vaccins. Le gouvernement continuera de négocier et de signer d’autres ententes de ce genre avec un certain nombre d’entreprises pharmaceutiques de premier plan en vue d’assurer l’approvisionnement de vaccins potentiels au Canada.

De plus, le premier ministre a annoncé du financement visant la mise sur pied d’un nouvel établissement de biofabrication au Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine, à Montréal. Grâce à un partenariat public-privé, le nouvel édifice permettra au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) d’augmenter la fabrication de vaccins jusqu’à deux millions de doses par mois d’ici l’année prochaine. Cela aidera à garantir la capacité de notre pays de produire suffisamment de doses de vaccins pour les Canadiens qui en ont besoin, tels les travailleurs de première ligne, les préposés en centres de soins de longue durée et les personnes susceptibles d’être gravement malades si elles contractent la COVID-19.

Le gouvernement du Canada continuera d’explorer et de poursuivre toute option prometteuse pour assurer l’approvisionnement de vaccins potentiels et mieux protéger la santé et la sécurité des Canadiens.

Citations

« Alors que nous continuons à travailler ensemble pour limiter les impacts de la pandémie de COVID-19 sur la santé des Canadiens, ainsi que ses répercussions sociales et économiques, nous devons également maximiser nos chances de vaincre le virus. Pour ce faire, nous devons investir dans le développement de plusieurs vaccins prometteurs et veiller à ce que nous puissions fabriquer et distribuer le vaccin au plus grand nombre de Canadiens, et ce, le plus rapidement possible. C'est ainsi que nous pourrons avancer sur une voie durable vers une reprise complète. »

Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Notre gouvernement est déterminé à offrir des traitements et des vaccins sécuritaires et efficaces contre la COVID-19. Nous devons alors accroître la capacité du secteur canadien de la biofabrication. Le financement annoncé aujourd’hui pour ce nouvel établissement permettra au CNRC d’augmenter la production d’un vaccin potentiel jusqu’à deux millions de doses par mois. Il aidera aussi à la production de vaccins pour les essais cliniques et les populations prioritaires. »

L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Nous allons continuer de nous assurer que le gouvernement du Canada fait tout ce qu’il peut pour qu’un vaccin sûr et efficace contre la COVID-19 soit offert aux Canadiens. L’annonce d’aujourd’hui est une étape importante de nos efforts visant à protéger les Canadiens contre la COVID-19 le plus rapidement possible. »

L’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé

« Alors que nous poursuivons notre travail pour acheter les fournitures et l’équipement nécessaires afin de lutter contre la pandémie de COVID-19, nous mettons tout autant d’efforts pour planifier l’avenir. Cela comprend le fait de garantir l’accès des Canadiens à d’éventuels vaccins. Nous adoptons une approche dynamique en vue d'acquérir les vaccins potentiels les plus prometteurs pour que les Canadiens y aient accès aussi rapidement que possible lorsqu’ils seront approuvés. »

L’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

Faits saillants

  • Le gouvernement du Canada investira 126 millions de dollars sur deux ans pour construire la nouvelle installation. Par la suite, le gouvernement fournira 20 millions de dollars par année pour couvrir les frais d’exploitation.
  • Les installations du CNRC au Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine regroupent une diversité de spécialistes, d’équipement et de compétences. Elles offrent à ceux qui mettent au point des thérapeutiques un ensemble complet de services, de la découverte préclinique à la biofabrication, en passant par la caractérisation, la purification et la création de matériel pour le transfert de technologies.
  • Le gouvernement du Canada a maintenant signé des ententes avec les entreprises suivantes pour l’obtention de vaccins :
    • Johnson & Johnson, qui fournira jusqu’à 38 millions de doses de son candidat-vaccin Ad26.COV2.S.
    • Novavax, qui fournira jusqu’à 76 millions de doses de son candidat-vaccin NVX-CoV2373.
    • Pfizer, qui fournira un minimum de 20 millions de doses de son candidat-vaccin à base d’ARNm, le BNT162. Le gouvernement négocie avec l’entreprise pour ajouter des options dans l’entente pour l’obtention de plus de doses.
    • Moderna, qui fournira jusqu’à 56 millions de doses de son candidat-vaccin mRNA-1273.
  • À l’heure actuelle, aucun vaccin n’est autorisé pour prévenir la COVID-19. De nombreux vaccins font l’objet d’essais cliniques ou sont en cours de développement. Une fois que des études supplémentaires auront été réalisées, Santé Canada examinera les preuves d’innocuité, d’efficacité et de qualité de fabrication pour chaque vaccin afin de déterminer si les vaccins individuels seront approuvés au Canada, et ce, avant d’être utilisés pour vacciner les Canadiens.
  • Au printemps 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l’octroi d’une somme totale de 44 millions de dollars permettant au CNRC d’entreprendre la mise à niveau de ses installations au Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine. Cet investissement assurera la conformité des installations aux bonnes pratiques de fabrication liées à l’élaboration, à la mise à l’essai et à l’augmentation et à la production de candidats-vaccins potentiels. Il permettra aussi la production préliminaire de 250 000 doses de vaccins par mois dès novembre 2020.
  • Le 23 avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de plus de 1 milliard de dollars grâce au Plan de mobilisation des sciences pour lutter contre la COVID-19. Ce financement servira notamment à l’élaboration d’un vaccin et de médicaments, ainsi que le suivi du virus. De ce montant, 600 millions de dollars permettront d’appuyer le travail du secteur privé dans l’élaboration d’un vaccin, la réalisation d’essais cliniques thérapeutiques, et la poursuite de possibilités de biofabrication au Canada.
  • Le gouvernement du Canada veille aussi à obtenir l’équipement et les fournitures qui seront nécessaires pour les dernières phases de fabrication et d’emballage dans le cadre de la production de vaccins au Canada. De plus, il achète du matériel requis pour une immunisation sécuritaire et efficace, notamment des seringues, des aiguilles et des tampons d’alcool.

Liens connexes