Main Container

Le premier ministre Justin Trudeau

Main Content

Le premier ministre annonce un soutien supplémentaire aux banques alimentaires et aux organisations alimentaires locales

Tout le monde mérite de pouvoir mettre des aliments sains sur sa table, mais beaucoup de Canadiens et de familles canadiennes ont connu des mois difficiles et incertains dernièrement. Au même moment, les banques alimentaires et les organisations alimentaires locales qui fournissent des services aux Canadiens sont confrontés à des difficultés, notamment lorsqu’il s’agit de recruter des bénévoles et d’augmenter les mesures de santé et de sécurité publiques. Alors que nous continuons de faire face aux impacts de la COVID-19, les Canadiens en situation d’insécurité alimentaire sont plus nombreux qu’auparavant, ce qui rend les banques et les organisations alimentaires essentielles pour aider les familles et maintenir la santé et la sécurité des Canadiens.

Aujourd'hui, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé un investissement supplémentaire de 100 millions de dollars dans le Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire. Cet investissement contribuera à améliorer l’accès aux aliments et permettra d’augmenter l’approvisionnement alimentaire pour les Canadiens vulnérables à travers le pays et qui sont touchés par les conséquences de la pandémie mondiale de COVID-19.

Le gouvernement du Canada versera ce financement à des organisations nationales et régionales, qui aideront ensuite les banques alimentaires et organisations alimentaires locales à travers le Canada. Ainsi, il sera plus facile d’atteindre les gens aux prises avec l’insécurité alimentaire.

Au moment où nous entrons dans une phase cruciale de la pandémie, les banques alimentaires, les organisations alimentaires locales et les groupes autochtones pourront utiliser ces fonds pour veiller à ce que les communautés vulnérables continuent d’avoir accès à des aliments sûrs et sains. Le financement servira à acheter et à distribuer de la nourriture et d’autres produits essentiels en vue de répondre aux besoins urgents des Canadiens. Il servira également à embaucher des travailleurs là où les bénévoles ne sont pas disponibles, ainsi qu’à faire l’achat d’équipement de protection individuelle pour assurer la sécurité des travailleurs, des bénévoles et de ceux qui visitent les banques alimentaires et les organisations alimentaires locales.

Le gouvernement du Canada continuera de soutenir tous les Canadiens, particulièrement nos gens les plus vulnérables, alors que nous travaillons à bâtir un Canada plus résilient. Ensemble, nous pouvons créer un Canada plus sain et plus sûr, plus propre et plus compétitif, et plus juste et plus inclusif pour tout le monde.

Citations

« À quelques jours de l’Action de grâce, personne ne devrait s’inquiéter à l’idée de ne pas avoir de nourriture à mettre sur la table. Les banques alimentaires et les organisations alimentaires locales ont toujours été là pour les Canadiens qui en avaient le plus besoin, et nous continuerons à les aider. Aujourd'hui, pendant que nous continuons à gérer les conséquences sanitaires et économiques de la COVID-19, nous apportons un soutien supplémentaire à ces banques alimentaires et organisations alimentaires locales pour qu’elles puissent continuer d’aider les Canadiens à se nourrir et à nourrir leurs familles. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Les organismes alimentaires locaux travaillent sans relâche pour fournir des aliments aux Canadiens et ils ont plus que jamais besoin de notre aide. L’investissement annoncé aujourd’hui vient s’ajouter au financement fédéral d’urgence de 1 800 projets locaux qui aident deux millions de Canadiens aux prises avec l’insécurité alimentaire. J’invite tous les Canadiens qui ont les moyens de s’offrir des aliments de qualité pour l’Action de grâces à réfléchir à la façon dont ils peuvent aider leurs organismes alimentaires locaux à subvenir aux besoins des personnes moins privilégiées. »

L’hon. Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

Faits saillants

  • Ces fonds s’ajoutent à ceux qui ont été annoncés le 3 avril 2020 par le gouvernement du Canada, soit un investissement de 100 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire afin d’appuyer la sécurité alimentaire au Canada. Jusqu’à maintenant, ces fonds ont permis de financer plus de 1 800 projets distincts. Dans le cadre de ces projets, on estime que 6 millions de repas sûrs, sains et diversifiés sur le plan culturel ont pu être servis à plus de 2 millions de Canadiens. Parmi les bénéficiaires du Fonds, on compte pour l’instant Banques alimentaires Canada, le Club des petits déjeuners du Canada, Centres communautaires d’alimentation du Canada, Second Harvest et l’Armée du Salut.  
  • Au mois de mai 2020, un Canadien sur sept était en situation d’insécurité alimentaire et près d’un Canadien sur cinq vivait dans un foyer où des enfants étaient en situation d’insécurité alimentaire.
  • La COVID-19 a eu des impacts sur la sécurité alimentaire des Canadiens vulnérables, notamment ceux qui ont perdu leur revenu et ceux qui ont été touchés de manière démesurée par les répercussions sanitaires, sociales et économiques de la pandémie.  
  • Les banques alimentaires et les organisations alimentaires locales ont également connu des perturbations durant la pandémie en raison d'une baisse des dons en aliments et en argent. Elles ont eu de la difficulté à transporter la nourriture vers les communautés éloignées et ont dû faire face à une augmentation du coût de la nourriture et de sa distribution. Le financement sera octroyé par l’intermédiaire du Fonds d'urgence pour la sécurité alimentaire.
  • En août 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 50 millions de dollars dans le cadre du Programme de récupération d’aliments excédentaires afin de distribuer aux Canadiens vulnérables des aliments qui, autrement, seraient gaspillés. Les banques alimentaires, les organisations alimentaires locales et les producteurs d'aliments sont des partenaires essentiels dans la prestation de ce service.
  • Le 14 avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un soutien supplémentaire pour la sécurité alimentaire dans le Nord, notamment :
    • 25 millions de dollars à Nutrition Nord Canada, qui pourra ainsi augmenter ses subventions pour que les familles soient mieux en mesure d’acheter les aliments nutritifs et les articles essentiels, comme des produits d’hygiène, dont elles ont besoin;
    • 40 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2019-2020 et 8 millions de dollars par an par la suite pour appuyer la nouvelle Subvention pour le soutien aux chasseurs-cueilleurs de Nutrition Nord Canada. Cette subvention a été élaborée en collaboration avec des partenaires autochtones et a pour but d’accroître leur accès aux aliments traditionnels tout en réduisant les coûts associés aux activités de chasse et de cueillette traditionnelles.
  • Le 21 avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 350 millions de dollars pour aider les organismes communautaires à servir les Canadiens vulnérables pendant la crise de COVID-19. En date du 1er septembre 2020, 193,4 millions de dollars avaient été versés par l’intermédiaire du Fonds d'urgence pour l'appui communautaire pour appuyer plus de 7 134 projets communautaires durant la crise. Le processus de demande pour le deuxième cycle du Fonds a été lancé le 5 octobre 2020 sur le site Web des trois partenaires nationaux, soit la Croix-Rouge canadienne, les Fondations communautaires du Canada et Centraide Canada, qui distribueront les fonds aux organismes communautaires qui offrent des services essentiels à ceux qui en ont besoin.
  • S’ils le peuvent, les Canadiens sont invités à continuer de faire des dons aux organisations alimentaires ou à faire du bénévolat auprès d'organisations locales.

Liens connexes