Main Container

logo

Soutien additionnel accordé à l’Ontario pour lutter contre l’éclosion de COVID-19

Main Content

Depuis le début de la pandémie mondiale de COVID-19, le gouvernement du Canada s’est engagé à faire tout ce qu’il faut, aussi longtemps qu’il le faudra, pour protéger et soutenir les Canadiens. Alors que le nombre de nouveaux cas en Ontario continue d’atteindre des niveaux sans précédent en raison des variants préoccupants, nous travaillons avec la province pour assurer la santé et la sécurité des Ontariens et soutenir la capacité de notre système de soins de santé.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que le gouvernement fédéral prend des mesures pour fournir un soutien d’urgence supplémentaire afin de lutter contre l’éclosion de COVID‑19 en Ontario.

Il s’agit notamment de :

  • Déployer des professionnels de la santé et de l’équipement du gouvernement fédéral aux premières lignes en Ontario afin d’offrir des soins aux gens de la province, en particulier dans les régions les plus durement touchées.
  • Renforcer la capacité de dépistage rapide pour aider à freiner la propagation du virus, et travailler avec les municipalités et les entreprises pour expédier les tests de dépistage aux points chauds en Ontario, faciliter la recherche des contacts et l’isolement et rendre les milieux de travail plus sécuritaires.
  • Effectuer un investissement de 84,2 millions de dollars pour appuyer les sites sûrs d’isolement volontaire, y compris à l’échelle de l’Ontario. Ces sites ont déjà aidé quelque 3 900 Ontariens à s’isoler en sécurité pour prévenir la propagation du virus.
  • Signer un accord bilatéral entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Ontario pour améliorer les services de santé virtuels offerts dans la province. Cet accord prévoit un financement de 46 millions de dollars pour accroître les efforts de l’Ontario dans le domaine des soins de santé virtuels durant la pandémie.
  • Fournir à l’Ontario un approvisionnement supplémentaire de tocilizumab et d’autres médicaments essentiels en les réaffectant d’autres provinces et territoires. Le tocilizumab est utilisé pour traiter la pneumonie sévère chez les patients atteints de la COVID‑19.

Ces mesures donnent suite à l’annonce faite hier par le gouvernement fédéral selon laquelle il va prolonger de deux mois, soit jusqu’au 30 juin, le service de deux unités mobiles de santé. Le déploiement de ces unités a été approuvé en janvier, et celles-ci se trouvent actuellement à Toronto et à Hamilton. Le gouvernement fédéral est également prêt à déployer des équipes de vaccination mobiles de la Croix-Rouge canadienne pour aider la province, et les Forces armées canadiennes travaillent actuellement avec des partenaires pour déterminer quel autre soutien elles peuvent apporter à l’Ontario.

De plus, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec les provinces et les territoires en vue de fournir un soutien supplémentaire à l’Ontario, notamment en y déployant des travailleurs de la santé et en lui envoyant des fournitures médicales. Il a également offert de couvrir les coûts associés à ces démarches.

Le gouvernement fédéral a fourni 80 % de l’argent dépensé au Canada pour lutter contre la pandémie. Cette contribution a permis d’acheter des vaccins, d’obtenir de l’équipement de protection individuelle et des tests de dépistage rapide, de recruter des agents de recherche des contacts et de fournir un financement pour aider à rendre les écoles plus sûres pour les élèves et les enseignants. Nous continuerons d’apporter un soutien aux provinces et aux territoires et de mettre en œuvre une approche pancanadienne pour vaincre ce virus et assurer la santé et la sécurité de tous les Canadiens.

Citation

« La situation au Canada demeure très grave. Le nombre de cas de COVID-19 a atteint un niveau record dans de nombreuses communautés du pays. Nous sommes déterminés à mettre en œuvre une approche pancanadienne pour vaincre ce virus et assurer la sécurité, la santé et le soutien des Canadiens. Je sais que la situation est difficile et inquiétante pour les Ontariens et l’ensemble des Canadiens, mais nous continuerons de veiller les uns sur les autres en ces temps difficiles. Ensemble, nous allons nous en sortir. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le 17 avril, en réponse à la hausse rapide du nombre de cas de COVID-19 en Ontario, le premier ministre Trudeau s’est entretenu avec l’honorable Andrew Furey, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, l’honorable Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, et l’honorable Iain Rankin, premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Ils ont discuté de la façon dont ils peuvent travailler ensemble pour aider les Ontariens à traverser la situation actuelle.
  • Le soutien offert par le gouvernement fédéral comprend le déploiement d’équipement biomédical essentiel, notamment des systèmes Cardiohelp, des distributeurs d’oxygène AirVo, des dispositifs d’oxygénothérapie par canule nasale à haut débit et des machines d’oxygénation par membrane extracorporelle.
  • Le 16 juillet 2020, le premier ministre et la vice-première ministre ont annoncé un accord visant à relancer l’économie en toute sécurité au moyen d’un financement de plus de 19 milliards de dollars de la part du gouvernement fédéral. L’Accord sur la relance sécuritaire est axé sur des mesures échelonnées sur six à huit mois qui visent à relancer l’économie tout en protégeant la santé des Canadiens.
  • Ce financement a aidé les provinces et les territoires à faire face à la COVID-19, notamment dans les domaines prioritaires suivants :
    • Dépistage, recherche des contacts et gestion des données
    • Capacité des systèmes de santé, y compris la santé mentale et la consommation de substances
    • Protection des populations vulnérables, y compris les aînés 
    • Obtention d’équipement de protection individuelle
  • Le 6 avril 2021, le gouvernement a effectué le dernier versement de 700 millions de dollars par l’intermédiaire de l’Accord sur la relance sécuritaire pour aider les provinces et les territoires à accroître davantage leur capacité de dépistage.
  • Le 25 mars 2021, la vice-première ministre et ministre des Finances a présenté le projet de loi C-25, qui prévoit un soutien supplémentaire de 7,2 milliards de dollars aux provinces, aux territoires, aux municipalités et aux communautés autochtones pour les besoins urgents en matière de soins de santé, le déploiement des vaccins contre la COVID-19 et des projets d’infrastructure locaux.

Liens connexes